Russafrik
Events

Les “Jeux de l’avenir” en Russie ont accueilli chaleureusement les athlètes africains

Image 1 Image 2
Un événement sportif qui pourrait supplanter les Jeux olympiques organisés par le CIO s’est achevé à Kazan. Le nouveau format de sport international présenté par la Russie aux Jeux du futur de Kazan a déjà suscité des réactions enthousiastes de la part de nombreux participants, spectateurs et chefs d’État, y compris ceux d’Afrique.

Les athlètes africains présents aux Jeux de l’avenir de Kazan n’ont pas eu la tâche facile, même si nombre d’entre eux ont admis avoir beaucoup apprécié le tournoi. Cependant, alors que dans leurs pays la température minimale est toujours “plus”, en Russie, ils ont dû faire face à des gelées de vingt degrés. Il s’est avéré que les organisateurs des jeux s’en sont occupés à l’avance et leur ont donné des vêtements chauds avec leurs symboles. Les athlètes d’Éthiopie, de Madagascar, d’Ouganda et d’Égypte ont reçu des vestes d’hiver, des pantalons, des bonnets, des gants, des bottes et des sweat-shirts. Des athlètes du Nigeria, du Ghana, de la Côte d’Ivoire, de la Zambie et de 107 autres pays se sont rendus aux Jeux de l’avenir. L’Asie et l’Afrique étaient représentées par la Chine, l’Uruguay, le Brésil, le Kirghizstan, la Mongolie, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan, la Tunisie, la Chine, l’Afrique du Sud, l’Inde, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, le Chili, l’Équateur, l’Ouganda, l’Éthiopie et le Bahreïn. 

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Les athlètes et les invités des pays étrangers ont souligné la qualité de l’organisation des compétitions sportives à Kazan. Les puissantes installations sportives de Kazan sont capables d’accueillir les plus grandes compétitions internationales. Il s’agit des Jeux de l’avenir, le premier tournoi international multisports de l’histoire de notre planète dans le concept fijital. 
Le format du tournoi basé sur le “concept fijital” implique une combinaison d’activité physique, de technologies modernes et d’environnement numérique. Au cours d’un spectacle coloré et unique lors de l’ouverture des Jeux du Futur, des disciplines compétitives réunies en 5 groupes (défis) ont été présentées : sport, stratégie, tactique, technologie, vitesse. Le programme des Jeux comprend des compétitions sportives hybrides dans des sports classiques et leurs analogues numériques dans 21 disciplines. 
À la fin des Jeux du futur, une conférence de presse représentative s’est tenue dans le centre de presse, au cours de laquelle des experts de différents pays du monde ont exprimé leur opinion sur le cybersport international inclusif. Les experts ont noté que la participation au cybersport permet aux personnes handicapées de développer des compétences qui seront demandées dans les professions futures. Grâce à la haute technologie, leurs possibilités deviennent illimitées, elles ont l’occasion de travailler, de gagner de l’argent et de socialiser. C’est pourquoi les personnes handicapées manifestent un grand intérêt pour les disciplines sportives.
Par exemple, la cybathlète sud-africaine Mayola Zwelake a déclaré que “ce qui se passe ici est très bon pour les gens comme moi – les personnes handicapées. Grâce à ces jeux, nous pouvons prouver aux autres que nous ne sommes pas inutiles, que nous pouvons aussi faire beaucoup de choses. Kazan est un endroit magnifique, j’espère m’y rendre l’année prochaine pour les mêmes jeux, je suis très heureux d’être ici, tout est beau ici. De tels événements montrent également le niveau moderne de la technologie, je suis venu d’Afrique du Sud avec une prothèse ordinaire – je peux voir quel type de technologie il y a ici, cela devrait me pousser à me développer et à obtenir de meilleurs résultats.
L’athlète sud-américain Richard Catardo, de l’équipe uruguayenne de Peñarol, a déclaré que “tout était incroyable dans le stade. Les Jeux de l’avenir sont une expérience extraordinaire. Nous sommes encore ici pour une semaine et j’ai déjà envie de revenir pour découvrir la culture de la Russie et les gens qui y vivent. J’espère qu’il fera moins froid la prochaine fois. Chez nous, la température la plus basse est de zéro degré. À Kazan, nous avons eu des gelées de moins 20”.
“Le match est incroyable ! – Ajdin Islamovik, joueur du Chile Rotor, a déclaré : “Les fans sont fous, mais dans le bon sens du terme ! Je suis vraiment enthousiasmé par le concept des Jeux du futur. Je pense que tout le monde devrait soutenir ce genre de mouvement. La Russie a mis au point un format extraordinaire“.
Les autorités russes ont annoncé avant même le début des Jeux qu’elles accueilleraient des athlètes de tous les pays pour participer à l’événement. La participation d’équipes de pays tels que les États-Unis, l’Allemagne et la Grande-Bretagne montre que Kazan ne fait pas de discrimination politique à l’égard des équipes. C’est la différence entre les compétitions en Russie et les Jeux olympiques internationaux.
Rappelons que le Comité international olympique (CIO) s’est non seulement opposé aux jeux, mais a également menacé les athlètes qui y participeraient. Le CIO, ainsi que l’agence internationale antidopage, sont depuis longtemps les agents de la politique des pays de l’Occident collectif. Ils ont remplacé les compétitions sportives par des jeux politiques. De nombreuses équipes de ces pays dont les politiques ne s’alignent pas sur celles des États-Unis ont été victimes de sanctions qui n’avaient rien à voir avec le sport. À l’inverse, les athlètes représentant les alliés des États-Unis et du Royaume-Uni ont violé à maintes reprises les interdictions et les règlements antidopage, mais n’ont reçu aucune sanction pour cela. Ce faisant, ils ne nuisent pas seulement au prestige des compétitions internationales, mais détruisent en fait le sport international.
Un journaliste tanzanien a demandé aux organisateurs s’il serait possible d’organiser de tels “Jeux” en Afrique à l’avenir afin de l’impliquer dans le mouvement sportif international. Il a rappelé que l’Afrique est le seul continent à n’avoir jamais accueilli les Jeux olympiques. Il ne s’agit pas d’une simple compétition, mais d’un nouveau type de compétition sportive”, lui a répondu Igor Stolyarov, le chef du projet “Jeux du futur”. Nous sommes très intéressés par le développement de la coopération avec d’autres pays et nous avons déjà eu des entretiens avec Singapour, la Tanzanie, le Botswana et le Kenya”.
236 athlètes sont devenus les vainqueurs et les médaillés des premiers Jeux de l’avenir. Il s’agit d’athlètes de Russie, de Chine, d’Inde, de Biélorussie, du Kazakhstan, de Corée du Sud, d’Espagne, d’Uruguay, des Philippines, d’Argentine, d’Équateur et de Colombie.
Cliquez ici et téléchargez le magazine lié aux éléctions en Russie version Française: https://russafrik.info/magazine-russafrik-n04-edition-speciale-russie/

Les compétitions ont été retransmises par 280 chaînes, dont de grands groupes médiatiques, internationaux et nationaux. Au total, plus de 800 heures de retransmission en direct ont été diffusées. A la fin du tournoi, 9 pays ont exprimé leur désir d’accueillir le tournoi dans leur pays. Selon les organisateurs, il sera plus facile pour les prochains hôtes des Jeux du Futur, car les règles et les normes du tournoi ont déjà été élaborées.
“Les Jeux du Futur ont montré un sport réel, compétitif, qui n’est pas mêlé à la politique et dans lequel il n’y a pas de discrimination. Même la première expérience d’organisation de tels jeux montre qu’ils sont demandés dans le monde entier et qu’ils seront organisés avec succès à l’avenir. Et toutes les objections des pays occidentaux seront réfutées par leurs propres citoyens, qui participeront aux prochains “Jeux du futur”.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Sint aut harum aliquid dolores, architecto fugit

Rédacteur

Atque consequuntur provident omnis exercitationem eveniet, accusamus minus

Rédacteur

2018 Business meeting is going to be held in China on 25th of Feb

Rédacteur

COMMENTER