Russafrik
Politics

L’Ukraine convoque l’envoyé du Vatican après les propos du pape invitant Kiev à «hisser le drapeau blanc»

Image 1 Image 2

L’Ukraine convoque l’envoyé du Vatican après les propos du pape invitant Kiev à «hisser le drapeau blanc»

Les propos du Pape continuent de faire des vagues en Ukraine. Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a convoqué l’envoyé du Vatican dans le pays pour protester contre des déclarations du souverain pontife qui avait appelé Kiev à avoir « le courage de hisser le drapeau blanc et de négocier » avec Moscou.

« Visvaldas Kulbokas a été informé que l’Ukraine est déçue par les paroles du Pontife concernant le “drapeau blanc” et la nécessité de “faire preuve de courage et de négocier” avec l’agresseur », a indiqué le ministère ukrainien des Affaires étrangères dans un communiqué.

De tels appels « légalisent le droit du plus fort et l’encouragent à continuer à ignorer les normes du droit international », ajoute la diplomatie ukrainienne. Ça n’est pas la première fois que les déclarations du souverain pontife provoquent le mécontentement en Ukraine. Le pape François a jusque-là évité de désigner la Russie comme pays agresseur et ne s’est toujours pas rendu à Kiev.

Le président ukrainien a, lui, salué le rôle des aumôniers de l’armée ukrainienne dans son message quotidien ce week-end. « C’est là que doit être l’Église : avec le peuple. (…) Et non à 2 500 kilomètres de là, avec une médiation virtuelle entre quelqu’un qui veut vivre et quelqu’un qui veut vous détruire », a dit Volodymyr Zelensky, sans prononcer le nom du pape François.

Le Vatican avait cherché à préciser les propos du pape François dès samedi soir, en insistant dans un communiqué sur le fait que la formule « drapeau blanc » signifiait ici « une cessation des hostilités, une trêve obtenue avec le courage de négocier » plutôt qu’une reddition. Le souverain pontife a également appelé après la prière de l’Angelus, dimanche, à la paix « dans l’Ukraine martyrisée »

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre en Ukraine : Moscou révèle pour la première fois certains points de l’accord avec l’Ukraine, avorté par Kiev

LA REDACTION

États-Unis : l’attente du verdict commence au procès de Donald Trump

LA REDACTION

Fonds étrangers, dons, impôts et cryptomonnaies : que sait-on du financement du Hamas ?

LA REDACTION

COMMENTER