Russafrik
AFRIQUE INFOS

Notation financière : Moody’s envisage un rehaussement probable de la note souveraine du Ghana

Image 1 Image 2

Notation financière : Moody’s envisage un rehaussement probable de la note souveraine du Ghana

Selon une récente déclaration de l’agence de notation Moody’s, la note souveraine du Ghana est susceptible d’être rehaussée suite à l’accord conclu entre le pays et ses créanciers sur la restructuration de sa dette. Cet accord, finalisé le 24 juin 2024, prévoit un allègement substantiel de la dette du Ghana, ce qui devrait améliorer sa perspective budgétaire et sa stabilité macroéconomique.

Moody’s salue l’engagement du Ghana envers la consolidation fiscale

L’agence de notation salue l’engagement du gouvernement ghanéen à consolider sa situation fiscale et à réduire son endettement. L’accord de restructuration de la dette, qui comprend une extension de la maturité des dettes et une réduction des taux d’intérêt, devrait contribuer à ces objectifs. Moody’s estime que ces mesures permettront de réduire les pressions sur les liquidités du gouvernement et d’améliorer la viabilité de sa dette.

Une perspective positive pour l’économie ghanéenne

La révision à la hausse de la note du Ghana par Moody’s est un signe positif pour l’économie du pays. Cela devrait renforcer la confiance des investisseurs et attirer davantage d’investissements étrangers. Cette perspective positive devrait également contribuer à stimuler la croissance économique et à créer des emplois.

Cependant, des défis persistent

Malgré les progrès réalisés, le Ghana doit encore relever des défis importants. Le pays doit notamment poursuivre ses efforts de consolidation fiscale et de gestion de la dette. Il doit également s’attaquer aux problèmes de corruption et de bureaucratie qui entravent son développement économique.

En conclusion, la révision à la hausse de la note du Ghana par Moody’s est une nouvelle encourageante pour le pays. Cependant, le gouvernement ghanéen doit continuer à mettre en œuvre des réformes structurelles pour assurer une croissance économique durable et inclusive.

Image 1 Image 2

EN RELATION

« Le Tchad n’interviendra jamais militairement au Niger », le ministre de la Défense est formel 

LA REDACTION

L’Iran se positionne au Sahel après la débâcle de la France  

NIGERIA :  Le ministre nigérian de l’énergie, Adebayo Adelabu frôle la mort dans un accident d’avion

COMMENTER