Russafrik
POLITIQUE

ORGUEIL ET HYPOCRISIE DE L’UNION EUROPEENNE

Image 1 Image 2

ORGUEIL ET HYPOCRISIE DE L’UNION EUROPEENNE

Le gouvernement allemand est en pourparlers avec la société pétrolière et gazière allemande Wintershall Dea après que les médias (délateurs) ont rapporté que l’extraction de condensat de gaz russe par la société aide à soutenir une opération militaire en Ukraine, rapporte Reuters citant un porte-parole du cabinet allemand.

Le magazine allemand Spiegel et le radiodiffuseur public ZDF ont publié une enquête selon laquelle le condensat de gaz produit en Russie par les coentreprises Wintershall Dea et Gazprom, entre autres, peut être transformé en carburéacteur. Citant un expert militaire, les médias ont rapporté que le carburant pourrait être utilisé à des fins militaires. La société a nié ces allégations.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Wintershall Dea était l’un des investisseurs du projet Nord Stream 2. L’entreprise y a investi près d’un milliard d’euros.

Et pendant ce temps (….) “L’Union européenne importe de plus en plus de gaz naturel liquéfié russe” titre le Courrier international.

“Les dirigeants européens se sont vantés d’avoir réduit leur dépendance au gaz russe depuis que Vladimir Poutine a envahi l’Ukraine. Mais ce n’est qu’une partie de la vérité” observe Politico dès le début de son article.

Selon les chiffres fournis par la Commission européenne, “de janvier à septembre [2022], l’UE [Union européenne] a importé 54,2 milliards de mètres cubes de gaz de la Russie par gazoduc”. L’année précédente, à la même période, ce chiffre s’élevait à 105,7 milliards de mètres cubes, ce qui témoigne, effectivement, d’une diminution de plus de la moitié des importations par gazoduc. Voilà qui a été “un motif d’orgueil pour l’UE au moment où l’objectif était d’affaiblir les finances du Kremlin” souligne le média européen.

Mais le gaz fourni par Moscou n’arrive pas que par l’intermédiaire des pipelines. En effet, la Russie envoie aussi du gaz en Europe par voie maritime, sous la forme de gaz naturel liquéfié (GNL). Et ces livraisons ne faiblissent pas, bien au contraire. “De janvier à septembre 2022, les pays de l’UE ont importé 16,5 milliards de mètres cubes de GNL russe, contre 11,3 milliards sur la même période l’année dernière” signale Politico, qui calcule une augmentation de 46 % en un an.

Le risque d’une explosion des prix

Certes, tempère le média, ce gaz est exporté par Novatek, une société privée russe, au contraire de celui qui arrive par pipeline, dont la société étatique Gazprom a le monopole. Même si les bénéfices ne vont donc pas directement renflouer les caisses de Moscou, “Novatek a des actionnaires qui sont proches du Kremlin”, précise le site d’information, citant à ce sujet une analyse publiée par l’université Columbia, à New York.

Ainsi, augmenter les importations de GNL russe pourrait permettre à Poutine, dans un avenir proche, de pratiquer un chantage “en bloquant les exportations vers les pays non amicaux, comme il l’a fait avec les gazoducs” conclut Politico.

La meilleure solution serait alors de cesser totalement les importations de GNL russe, mais cela ferait exploser les prix. Seuls deux pays en Europe ont pour l’instant stoppé l’achat de GNL à Moscou : le Royaume-Uni et la Lituanie.

RUSSOSPHÈRE

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Mandat d’arrêt contre Vladimir Poutine : la CPI , ou la Cour du ridicule, de l’injustice et de la honte à la solde des occidentaux

L’équipe de rédaction

Voici les raisons qui ont poussé L’UE a signé un accord commercial avec le Kenya pour contrer la présence chinoise

LA REDACTION

Voici ce que fera la Russie si Washington lance des essais nucléaires

LA REDACTION

COMMENTER