Russafrik
POLITIQUE

Royaume-Uni : recul des normes sociales et environnementales depuis le Brexit

Image 1 Image 2

Royaume-Uni : recul des normes sociales et environnementales depuis le Brexit

Depuis qu’il a quitté l’Union européenne, le Royaume-Uni connaît un déclin préoccupant en ce qui concerne des législations cruciales. Alors que l’Union renforce sa réglementation environnementale, le gouvernement conservateur s’en éloigne chaque jour un peu plus. Une situation qui met en danger à la fois la protection de l’environnement et la santé publique.

Le « processus vital » est engagé. C’est en ces termes que The Guardian tente de sonner l’alarme sur les différents dangers vitaux auxquels le pays est exposé depuis qu’il tourne le dos à la législation européenne : une eau moins saine, plus de pesticides dans les sols, l’autorisation de produits chimiques nocifs, et la liste est très longue…

Et dans le détail, cette régression se révèle « tragique » car 85 % de la protection environnementale provenait de l’UE, également pour tout ce qui concerne la gestion des déchets, les espaces verts, la pollution, l’agriculture intensive et la réduction des gaz à effets de serre.

Steve Reed, le secrétaire à l’environnement du Parti travailliste, reproche deux choses au gouvernement : réduire les normes sociales et environnementales au lieu de les renforcer, mais aussi de jeter le flou sur les véritables dangers que permet la « liberté » offerte par le Brexit.

L’analyse détaillée de ce recul se termine par une question cruciale : l’abandon de ces normes, « à quel prix pour l’environnement et la santé publique ? »

Image 1 Image 2

EN RELATION

Quel souvenir le monde gardera-t-il de Mikhaïl Gorbatchev, premier et unique président de l’URSS?

Crise Wagner : le plan machiavélique de l’occident mis à nue ; le forum Russie- Afrique aura bien lieu

Massacre de civils en RDC : Moscou s’en mêle et condamne fermement les massacres

COMMENTER