Russafrik
ECONOMIE

Russie : le rouble numérique fait ses débuts

Image 1 Image 2

Russie : le rouble numérique fait ses débuts

La phase de test en conditions réelles du rouble numérique russe débute cette semaine. Moscou met beaucoup d’espoir dans cet actif, censé appuyer ses efforts pour mitiger les effets des sanctions internationales. Zoom sur ce nouveau venu, qui pourrait représenter une petite révolution.

La Banque centrale russe l’avait annoncée : la phase pilote du rouble numérique a débuté depuis hier. Elle fait suite à une phase de test auprès des banques, afin de s’assurer de la solidité du système. Pour ce lancement, ce sont douze nouvelles banques, 11 villes et 600 particuliers qui ont initialement accès au rouble numérique. Les points de vente seront distribués dans plusieurs régions de Russie.

Ce lancement échelonné permet à Moscou de tester le rouble numérique auprès d’une population réduite, avant de l’étendre à plus d’utilisateurs. La Banque centrale russe confirme qu’à terme, les paiements seront gratuits pour les utilisateurs, et qu’une petite commission sera prélevée chez les commerçants.

Le but du rouble numérique n’est pas uniquement de proposer des paiements « plus sûrs » aux utilisateurs, mais bien de rendre l’économie russe plus résistante aux sanctions et de se détacher du dollar.

L’horizon 2025 en ligne de mire

Selon la Banque centrale, le rouble numérique pourrait être proposé à l’intégralité de la population d’ici à 2025. Ce long temps de développement permettra à la Russie de ne pas hâtivement déstabiliser une économie qui a déjà été particulièrement malmenée par les sanctions internationales – notamment avec l’exclusion du système SWIFT. L’année prochaine, 19 autres banques seront incluses à ce test, et ainsi de suite.

La Russie mise sur le rouble numérique pour accélérer le processus de dédollarisation du monde, et pour renforcer ses liens avec les pays du groupement BRICS. Ce dernier s’érige en effet de plus en plus en contrepoint du système dollarisé prédominant dans le monde, et ses membres voient une opportunité de remettre en question l’hégémonie américaine. Le rouble numérique sera donc tout particulièrement observé.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Forum économique de Saint-Pétersbourg: Plusieurs accords financiers signés ; Voici ce qu’il faut retenir

LA REDACTION

Banques des BRICS : L’alternative plus crédible au FMI qui s’offre pour les pays africains ; les détails

LA REDACTION

Poutine : le président russe signe une loi autorisant l’utilisation d’actifs numériques dans les paiements internationaux

LA REDACTION

COMMENTER