Russafrik
CryptomonnaieECONOMIE

Après son enregistrement en tant que PSAN, Binance abandonne les produits dérivés en France

Binance
Image 1 Image 2

Après son enregistrement en tant que PSAN, Binance abandonne les produits dérivés en France

Binance Binance abandonne les produits dérivés en France. Dès le 2 août 2022, les Français ne seront plus autorisés à ouvrir de nouvelles positions. La plateforme d’échange de cryptomonnaies explique vouloir se conformer aux exigences des régulateurs.

Dans un mail adressé à ses utilisateurs, l’exchange de cryptomonnaies précise que les futures, options, tokens à effets de levier et le double investissement sur Binance Earn ne seront plus disponibles à partir du 2 août 2022.

Dès cette date, les clients français ne seront plus autorisés à augmenter ou à ouvrir de nouvelles positions. Binance précise que vous pourrez « remplir votre solde sur marge pour éviter les appels de marge et les liquidations ». De même, l’interface permettra toujours de « racheter, fermer ou réduire toutes les positions déjà ouvertes ».

Dans le mail adressé à ses usagers, Binance explique adapter « constamment ses offres de produits et services pour se conformer aux réglementations locales ». Depuis l’an dernier, l’exchange de Changpeng Zhao est en effet la cible des régulateurs du monde entier. Sous la pression des autorités, l’entreprise a été contrainte d’adapter son offre dans une pléthore de pays.

L’été dernier, Binance a notamment été obligé d’abandonner les produits dérivés dans 3 pays européens, à savoir l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas. L’exchange avait laissé entendre que cette mesure sera rapidement étendue à toute l’Europe. C’est vraisemblablement ce qui est en train de se passer. D’autres pays européens devraient donc bientôt se retrouver privés des contrats futures sur Binance.

Cette annonce survient quelques semaines après que Binance ait obtenu son enregistrement en tant que PSAN auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Désormais régulé en France, l’exchange s’était engagé à faire évoluer son activité dans l’Hexagone.

Image 1 Image 2

EN RELATION

La Chine et la Russie ont battu un record en 2023

LA REDACTION

Cemac / crise alimentaire :Réunion UE-UA ou alors la Cryptomonnaie quelle est la solution ?

L’équipe de rédaction

Allemagne : Volkswagen étudie les moyens pour faire face à la pénurie de gaz naturel

LA REDACTION

COMMENTER