Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Sommet G7 : Décisions “odieuses”, format “dégradé”: la diplomatie russe réagit et balaie du revers de la main toutes les décisions prises

Image 1 Image 2

Sommet G7 : Décisions “odieuses”, format “dégradé”: la diplomatie russe réagit et balaie du revers de la main toutes les décisions prises

Avec ses décisions “politisées”, le G7 est “irréversiblement dégradé”, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères à l’issue du sommet du groupe à Hiroshima. De plus, l’arrivée du dirigeant ukrainien a transformé l’événement “en un spectacle de propagande” alors que le groupe est “obsédé par une confrontation globale avec la Russie”.

Le groupe du G7, censé regrouper les pays les plus industrialisés, est à l’origine d’”initiatives destructrices qui minent la stabilité mondiale”, a réagi le ministère russe des Affaires étrangères alors que le 49e sommet du groupe a eu lieu du 19 au 21 mai à Hiroshima.

“Le résultat principal [du sommet, ndlr] est un ensemble de déclarations saturées de passages odieux de nature antirusse, ainsi qu’antichinoise. Une fois de plus, les résultats de l’événement sont des décisions politisées visant à tracer des lignes de division dans les relations internationales”, selon le communiqué publié le 21 mai.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Le G7, qui se compose de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni, “était autrefois une association dont les membres coordonnaient les positions sur diverses questions de l’agenda mondial”, mais il est maintenant “irréversiblement dégradé”.

Selon Moscou, le groupe est composé “d’anciennes puissances coloniales ou prédatrices qui ont bâti leur bien-être sur l’exploitation et l’expropriation d’autrui”.

Les règles défendues par le G7 “sont leur propres idéologie et système de valeurs. Ils servent les intérêts privés, et non les intérêts généraux, de la communauté internationale”.

“Le G7 est littéralement ‘obsédé’ par une confrontation globale avec la Russie”, selon le communiqué.

La diplomatie a réagi concernant l’invitation du Président ukrainien au sommet: cela a “transformé l’événement d’Hiroshima en un spectacle de propagande”.

Sommet sous haute tension
Présent à Hiroshima dès le début du sommet, Volodymyr Zelensky a échangé avec de nombreux chefs d’État et de gouvernement et a obtenu la promesse de nouvelles livraisons américaines de munitions, d’artillerie et de véhicules blindés pour une valeur de 375 millions de dollars.

Sur le conflit militaire en Ukraine, le G7 exhorte également Pékin à “faire pression sur la Russie pour qu’elle cesse son agression”.

Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe, avait précédemment déclaré que les décisions du sommet “visent à contenir
doublement la Russie et la Chine” et que l’objectif du groupe est de “vaincre la Russie sur le champ de bataille”.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Blessé dans un attentat, le chef de la Maison russe à Bangui, rapatrié de toute urgence en Russie

LA REDACTION

Séisme en Indonésie : Au moins 46 morts et 700 personnes blessées

LA REDACTION

Guerre au Soudan: un groupe rebelle armé du Darfour rejoint l’armée du général al-Buhran

LA REDACTION

COMMENTER