Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Sommet Russie-Afrique : Les choses se précisent ; la signature d’un accord dans le domaine spatial au programme

Image 1 Image 2

Sommet Russie-Afrique : Les choses se précisent ; la signature d’un accord dans le domaine spatial au programme

A l’approche du 2e sommet Russie-Afrique, une délégation de l’agence spatiale russe Roscosmos se trouve en visite au Caire pour discuter d’un accord que la Russie et les pays d’Afrique vont signer en juillet à Saint-Pétersbourg.

La Russie et les pays d’Afrique signeront un accord à grande échelle sur l’exploration de l’espace au cours du prochain 2e sommet Russie-Afrique qui aura lieu les 27 et 28 juilletà Saint-Pétersbourg, a annoncé ce dimanche 25 juin Iouri Borissov, directeur du groupe spatial public russe Roscosmos, en visite en Égypte.

“A l’approche du sommet [Russie-Afrique], nous faisons un tour des pays d’Afrique. Nous nous sommes mis d’accord avec un collègue de l’Agence spatiale égyptienne de préparer un accord à grande échelle englobant un large spectre de coopération possible dans le domaine aérospatial”, a indiqué M.Borissov cité par un communiqué de Roskosmos.

Selon le président de l’Agence spatiale égyptienne Chérif Sedki, il ne s’agit pas d’un accord bilatéral russo-égyptien, mais d’un document qui devrait être conclu au niveau de l’Agence spatiale africaine (ASAf).

“Nous avons étudié les possibles voies de coopération et sommes absolument sûrs que nous allons construire un partenariat durable non seulement dans le cadre de nos deux Agences spatiales nationales mais aussi à l’échelle de l’Agence spatiale africaine “, a déclaré M.Sedki relayé par le service de presse de Roscosmos.

Pendant leurs entretiens au Caire, les chefs des agences spatiales russe et égyptienne ont examiné les principes et les normes nécessaires pour promouvoir le partenariat entre les deux pays dans la construction de satellites et le développement des vols spatiaux habités, a précisé le service de presse.

Image 1 Image 2

EN RELATION

LES ÉTUDES EN GUINÉE ÉQUATORIALE FONT PARTIE DE LA FUTURE STATION ORBITALE RUSSE

LA REDACTION

Mali : la Russie tient une promesse, leurs liens renforcés

LA REDACTION

Sommet Russie-Afrique : Moscou invite tous les pays africains contrairement aux Etats-Unis

LA REDACTION

COMMENTER