Russafrik
POLITIQUE

Union européenne : le congrès du PPE, première épreuve de vérité pour Ursula von der Leyen

Image 1 Image 2

Union européenne : le congrès du PPE, première épreuve de vérité pour Ursula von der Leyen

Bucarest, la capitale de la Roumanie, accueille mercredi 6 et jeudi 7 mars le Congrès du Parti populaire européen (PPE), premier groupe politique au Parlement européen, qui regroupe des partis de la droite et du centre, notamment la CDU allemande et les LR français. 

Quel est l’enjeu de ce congrès, à trois mois des élections européennes ?

Officiellement, il s’agit de définir une ligne commune entre les 42 partis du PPE en vue de la prochaine législature. Mais en coulisses, c’est du bilan et du projet d’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission sortante et qui a toutes les chances de rempiler cet été, dont il va être question. Chaque parti va tenter de peser sur la feuille de route de son probable deuxième mandat.

Ursula von der Leyen est loin de faire l’unanimité au sein du PPE ?

On reproche souvent à « VDL », comme on la surnomme à Bruxelles, d’être trop verticale dans ses prises de décisions. Mais c’est surtout son bilan qui fait grincer des dents la droite française et, dans une moindre mesure, les Polonais, les Slovènes ou encore les Espagnols. Les LR ont déjà annoncé qu’ils ne soutiendront pas sa candidature. Ils n’ont pas supporté que la dirigeante s’affiche l’été dernier au campus de rentrée de Renaissance, le parti d’Emmanuel Macron.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Mandat d’arrêt contre Vladimir Poutine : la CPI , ou la Cour du ridicule, de l’injustice et de la honte à la solde des occidentaux

L’équipe de rédaction

D’un ridicule humoriste à président : qui est Volodymyr Zelensky, l’homme le plus têtu à la tête de l’Ukraine?

LA REDACTION

Sommet du G20 : L’inde exclu l’Ukraine des pays invités ; les raisons

COMMENTER