Vladimir Poutine ne se rendra pas en Inde pour le sommet du G20, prévu les 09 et 10 septembre 2023

Vladimir Poutine ne se rendra pas en Inde pour le sommet du G20, prévu les 09 et 10 septembre 2023


La Russie sera représentée par son ministre des Affaires étrangères lors du sommet du G20 organisé en septembre en Inde, a indiqué lundi le président russe Vladimir Poutine au Premier ministre indien Narendra Modi au cours d’un échange téléphonique lors duquel ils ont aussi discuté des liens bilatéraux.

Cette déclaration confirme une annonce effectuée préalablement par le Kremlin selon laquelle Vladimir Poutine, visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre présumés en Ukraine, ne se rendrait pas à New Delhi pour le sommet des 9 et 10 septembre.

La Russie rejette les accusations visant le chef du Kremlin.

Pour cette même raison, Vladimir Poutine s’est abstenu la semaine dernière de se rendre en Afrique du Sud pour le sommet des BRICS, auquel il a pris part par visioconférence.

Le dirigeant russe a évoqué lundi avec son homologue indien l’élargissement programmé du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et le sommet du G20 à venir.

D’après un communiqué du gouvernement indien, Vladimir Poutine a déclaré à Narendra Modi que le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, le représenterait à New Delhi.

“Tout en exprimant sa compréhension à l’égard de la décision russe, le PM a remercié le président Poutine pour le soutien constant de la Russie à toutes les initiatives menées sous la présidence indienne du G20”, est-il écrit.

Visée par de vastes sanctions occidentales pour l’offensive lancée en Ukraine en février 2022, la Russie cherche depuis lors à renforcer davantage ses liens avec l’Inde, qui est l’un des principaux acheteurs du pétrole russe.

L’entretien téléphonique de lundi a été l’occasion de discuter d'”enjeux actuels des relations russo-indiennes, qui se développent progressivement dans un esprit de partenariat stratégique particulièrement privilégié”, a déclaré pour sa part le Kremlin.

“Les dynamiques positives de la coopération commerciale et économique ont été affirmées”, a ajouté la présidence russe dans un communiqué. (Rédaction de Reuters; version française Jean Terzian; édité par Zhifan Liu)

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.