Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Accord céréalier : Edorgan et Poutine prennent de nouvelles résolutions ; les détails

Image 1 Image 2

Accord céréalier : Edorgan et Poutine prennent de nouvelles résolutions ; les détails


Lors de son échange téléphonique avec Vladimir Poutine, le Président turc a évoqué de nouvelles initiatives concernant l’accord céréalier. Il a également proposé de créer un groupe de travail.

Quelques semaines avant l’expiration de l’initiative de la mer Noire, Recep Tayyip Erdogan essaie de lui donner un nouvel élan.
“Le Président Erdogan a annoncé la possibilité de travailler sur de nouvelles initiatives dans le cadre du groupe de travail proposé”, a déclaré ce 27 avril la présidence turque à l’issue d’un échange téléphonique entre les leaders turc et russe.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

L’accord

Signé initialement en été 2022 par Moscou, Kiev et Ankara avec l’aide de l’Onu, l’accord céréalier expire le 18 mai. Il a permis la reprise des expéditions de blé ukrainien. Le deuxième volet de l’accord prévoyait le déblocage des exportations russes d’engrais et de denrées alimentaires.
Moscou a à plusieurs reprises fait savoir qu’il n’avait pas vu de progrès tangibles concernant la réalisation de ce deuxième volet. L’accord est dans une impasse à cause de l’attitude “peu sérieuse” de l’Occident, a avancé le 25 avril Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.

Dans un effort pour assurer la prolongation de l’accord, le secrétaire général de l’Onu a récemment envoyé une lettre à Vladimir Poutine. Elle est actuellement à l’étude, a fait savoir le 26 avril le porte-parole du Président russe. Antonio Guterres avait précédemment envoyé des messages à l’Ukraine et à la Turquie.

Déblocage des exportations russes

Fin mars, la diplomatie russe a fait savoir que Moscou pourrait suspendre sa participation le 18 mai, s’il n’y avait pas d’avancées. Concrètement, il s’agit de rebrancher au système SWIFT la banque Rosselkhozbank, spécialisée dans le secteur agricole, et de la reprise des livraisons d’équipements agricoles. Moscou demande également l’annulation des restrictions dans l’assurance ainsi que la levée de l’interdiction d’accès aux ports. De plus, figure parmi les conditions le dégel des activités financières des producteurs et transporteurs russes d’engrais et de produits agricoles. Enfin, il s’agit du rétablissement de l’approvisionnement en ammoniac par le pipeline Togliatti-Odessa, reliant la Russie à l’Ukraine.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Situation au Moyen-Orient : Les dirigeants des BRICS se réunissent en urgence pour discuter de Gaza

LA REDACTION

Smart speaker sales will eventually hit a wall – report

admin4231

Silvio Berlusconi : l’ancien Premier ministre italien s’est éteint à l’âge de 86 ans à Milan

LA REDACTION

COMMENTER