Russafrik
AFRIQUE INFOS

Afrique du Sud : les nouveaux chantiers de Cyril Ramaphosa

Image 1 Image 2

Afrique du Sud : les nouveaux chantiers de Cyril Ramaphosa

Cyril Ramaphosa va encore gouverner l’Afrique du Sud pour les 5 prochaines années. Le leader de l’Alliance Congrès national africain (ANC) a été réélu par le Parlement à l’issue des législatives du 29 mai.

L’Afrique du Sud tient son nouveau président. Au pouvoir depuis 2018, Cyril Ramaphosa est reconduit à son poste vendredi 14 juin par les députés. Le président sortant a obtenu 283 voix contre 44 pour Julius Malema, chef du Parti radical de gauche EFF (Combattants pour la liberté économique). Le successeur de Jacob Zuma va prêter serment la semaine prochaine pour un nouveau mandat de cinq ans.

C’est un jour historique pour l’Afrique du Sud puisqu’il s’agit de la toute première fois que l’ANC va co-gouverner le pays après son revers aux législatives du 29 mai. Pour se maintenir au pouvoir, le parti de Nelson Mandela s’est allié avec le parti de l’opposition l’Alliance démocratique, le parti zoulou de l’Inkatha Freedom party et de micros partis politiques. Avec 263 sièges sur les 400, Ramaphosa aura les mains libres pour gouverner et faire passer les lois.

Jacob Zuma et son parti dans l’opposition

Le parti de Jacob Zuma, uMkhonto we Sizwe (MK), troisième force politique du pays va incarner l’opposition avec les Combattants pour la liberté économique (EFF) de Julius Malema. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre dans la vie politique en Afrique du Sud.

Image 1 Image 2

EN RELATION

BONNE ANNÉE À EMILE PARFAIT SIMB ET MEILLEURS VŒUX, VŒUX DE SANTÉ !!! LE CEO DE LIYEPLIMAL, ENCORE LUI! OBTIENT LE PRÉCIEUX PARTENARIAT DE REPRÉSENTATION DE L’UNIVERSITÉ RUSSE RUDN (UNIVERSITÉ DE L’AMITIÉ DES PEUPLES DE MOSCOU OU UNIVERSITÉ PATRICE LUMUMBA ) ET DÉCROCHE DES BOURSES D’ÉTUDES TOUS FRAIS PAYÉS POUR LES ÉTUDIANTS ET LES ENSEIGNANTS AFRICAINS

L’équipe de rédaction

Prochain sommet des BRICS: Emmanuel Macron demande à être invité , hypocrisie ou démarche sincère ?

Burkina : une nouvelle ère s’ouvre dans le pays, Ibrahim Traoré prête serment ce vendredi comme président de transition

LA REDACTION

COMMENTER