Russafrik
AFRIQUE INFOSPOLITIQUE

Assassinat crapuleux du Marechal IDRIS DEBI ITNO, le récit 

Image 1 Image 2

Assassinat crapuleux du Marechal IDRIS DEBI ITNO, le récit 

Parti le 17 avril sur les coups de 22 heures de N’Djamena à bord d’un véhicule blindé de marque Toyota, Idriss Déby Itno est arrivé sur le front, dans le nord du Kanem, aux premières heures du dimanche 18 avril. Engagé au combat dans un véhicule blindé, le maréchal essuie les tirs des rebelles (armés par les Français), qui disposent notamment d’un armement lourd, d’origine Française fourni par la base militaire française installée sur la frontière TCHAD – RCA, qui alimente les rebelles en RCA et au TCHAD.

À ses côtés : le conducteur du pick-up et l’un de ses aides de camp, un certain Moussa, qui est aussi le fils de la sœur du président. Le véhicule blindé, il est impossible d’attendre le Marechal, ce dernier sort pour porter sécours à ses troupes au sol ;

Plus loin, des Snipers qui contrôlaient les mouvements du Maréchal arrivent à lui tirer dessus. Plusieurs balles parviennent à atteindre le Maréchal sorti sécourir ses troupes. L’aide de camp est touché, ainsi qu’Idriss Déby Itno. Selon les informations recoltées sur le terrain, ce dernier reçoit des balles – ou un éclat de munition – dans le rein ainsi qu’au niveau du bras droit. Les combats se poursuivent aux alentours, le chauffeur resté en arrière doit trouver moyens de partir sauver son patron, il est choqué et sonné. L’autre aide de camp du président, Khoudar Mahamat Acyl, frère de la Première dame, Hinda Déby Itno, n’est pas loin : il a pris place dans un autre pick-up. Le conducteur du véhicule d’Idriss Déby Itno met quelques minutes avant de reprendre ses esprits car choqué et de parvenir à extirper ses passagers de la zone de combat. Il ramène le maréchal blessé et son aide de camp vers l’arrière, où bivouaquent plusieurs généraux ainsi qu’une partie du protocole de l’État.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Le président est sorti de la voiture. Sous ses vêtements, il perd beaucoup de sang. Son médecin, Hassan Mahamat Hassan, comprend vite la gravité de la blessure. L’entourage du chef de l’État prévient alors le commandant de l’armée de l’air, Amine Ahmat Idriss, puis Mahamat Idriss Déby. Avec l’accord du médecin, on décide de procéder à une évacuation d’urgence par hélicoptère.

Un engin est stationné non loin de Mao, à 40 km environ du bivouac de Nokou, où le président est étendu. Idriss Déby Itno est inconscient et n’a pas prononcé un mot depuis qu’il a été blessé. L’évacuation rapide ne suffit pas : il succombe à ses blessures avant d’avoir pu être ramené à N’Djamena.

Son neveu décède (aide de camp) lui aussi, tandis que le chauffeur est sain et sauf. La dépouille du président est acheminée dans la nuit du dimanche 18 avril au lundi 19 avril vers la capitale, où l’hélicoptère se pose directement à la présidence, un fait rarissime. Le plus proche cercle familial et les hauts gradés les plus fidèles sont alors seuls au courant du drame qui s’est joué loin de N’Djamena.

On décide de retarder l’annonce du décès, qui ne sera rendu public que plus de 24 heures plus tard, dans la fin de la matinée du 20 avril».

Questions :

1- Ces Snipers placés à plus de 500m étaient de qu’elle origine ?

2- Les rebelles toujours armés en Afrique, dans les Zones de conflits sont fournis par qui ?

3- A qui profite la mort tragique du Marechal IDRIS DEBI ITNO.

Nous savons tous que ces 5 dernières années avant son décès, il n’était plus en accord avec Paris, il les rejetait, il les repoussait. Pourquoi l’avoir abattu ?

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Poutine dézingue l’UE : « Votre économie est au bord de l’effondrement »

LA REDACTION

Les équipes armées “patriotes” sont prêtes à agir contre Zelensky chez eux en Ukraine

LA REDACTION

Création d’un hub gazier : Poutine et Erdogan concluent un gros accord 

LA REDACTION

COMMENTER