Russafrik
POLITIQUE

BRICS : Le cercle s’agrandit, plusieurs pays dont des Etats africains frappent à la porte

Image 1 Image 2

BRICS : Le cercle s’agrandit, plusieurs pays dont des Etats africains frappent à la porte

Les BRICS, groupement d’économies émergentes, envisagent de discuter cette année de l’admission de nouveaux membres. Plus de 10 pays, dont trois africains, ont “frappé à la porte”, selon l’Afrique du Sud, qui assure la présidence tournante du groupe.

  Les BRICS doivent jouer “un rôle pour garantir […] une architecture mondiale plus équitable, inclusive et transparente”, a déclaré Anil Sooklal, ambassadeur de l’Afrique du Sud au sein du groupe des BRICS. Il a fait savoir que plusieurs Etats voulaient rejoindre le groupe.

“Il y a plus d’une douzaine de pays qui ont frappé à la porte. Nous sommes assez avancés dans l’examen d’un autre groupe de nouveaux membres”, a-t-il déclaré dans une interview à Bloomberg parue le 15 février.

Actuellement le groupe inclut le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, qui a pris la présidence tournante du groupe depuis le 1er janvier 2023.

Selon le diplomate sud-africain, parmi les candidats figurent l’Argentine, les Émirats arabes unis, l’Algérie, l’Égypte, Bahreïn, l’Indonésie. Deux PAYS de l’Afrique  de l’est et un de l’Afrique de l’ouest, dont les noms n’ont pas été donnés, veulent également y adhérer.

De plus, l’Iran et l’Arabie saoudite ont également exprimé cette volonté dans le passé.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

La position des BRICS envers l’élargissement

Depuis début février, la Chine se dit prête   à aider d’autres pays à rejoindre les BRICS. La Russie a soutenu l’entrée de l’Algérie et de l’Arabie saoudite.

Quant au Brésil, le pays est d’accord avec le principe de l’élargissement, ont déclaré à Bloomberg deux sources, mais se méfie du fait que le groupe soit géographiquement incliné vers l’Asie.

Par contre, l’Inde ne veut pas que les pays soient autorisés à se joindre aux recommandations des membres existants et souhaite qu’un processus et des critères d’admission soient établis, selon une autre source de Bloomberg.

Créés en 2010, les BRICS représentent environ 25% du PIB mondial et 42% de la population terrestre.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Annexion des régions d’Ukraine : Le Gabon apporte son soutien à la Russie et dit non à l’ONU

Turquie : un député d’opposition emprisonné déchu de son mandat

LA REDACTION

Medvedev avertit Israël que des livraisons d’armes à Kiev «détruiraient» sa relation avec la Russie

LA REDACTION

COMMENTER