Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

BRICS : Les 5 pays mettent au point un mécanisme d’adhésion de nouveaux membres

Image 1 Image 2

BRICS : Les 5 pays mettent au point un mécanisme d’adhésion de nouveaux membres

Les BRICS sont en train d’élaborer des critères d’adhésion à destination des potentiels candidats, selon la présidente du Sénat russe en déplacement en Algérie. Mais une chose est déjà claire: la décision sera prise par les cinq pays du groupe.

Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération [chambre haute du Parlement russe, ndlr], a fait savoir jeudi 16 mars depuis l’Algérie, où elle est en visite, que les cinq pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) travaillaient sur des critères d’adhésion pour de nouveaux membres.

« Les cinq pays des BRICS ont convenu de mettre au point des mécanismes généraux compréhensibles d’adhésion d’autres pays à cette structure. Cela témoigne du sérieux de l’organisation: [ne pas admettre] n’importe qui sans discernement sur la base de principes confus. Ce travail sur l’élaboration des critères pour l’élargissement des BRICS est en cours. La question sera tranchée par les cinq pays des BRICS”, a-t-elle annoncé.

Le soutien de Moscou promis à Alger

Mme Matvienko s’est également exprimée sur la demande d’adhésion au groupe de l’Algérie en lui promettant le soutien de la Russie.

“L’Algérie souhaite rejoindre les BRICS et nous, en Russie, soutenons cette démarche”, a-t-elle indiqué.

Elle a ajouté que l’Algérie avait des chances d’être parmi les premiers à rejoindre le groupe.

Valentina Matvienko a informé qu’elle avait transmis un message de Vladimir Poutine à Abdelmadjid Tebboune contenant une invitation officielle à visiter   la Russie.

Ces pays qui frappent à la porte

Alger a officiellement demandé l’adhésion au groupe en novembre dernier.

L’Argentine et l’Iran ont demandé eux aussi à rejoindre les BRICS, tandis que l’Arabie saoudite, la Turquie et l’Égypte ont annoncé leur intérêt à devenir membres du groupe.

L’envoyée spéciale algérienne chargée des grands partenariats internationaux au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Leïla Zerrougui, a indiqué, en décembre dernier, que l’Algérie attend que les BRICS fixent les critères en juin prochain avec la tenue du sommet en Afrique du Sud.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Ankara mécontent suite à une réception en l’honneur de membres du PKK en France

LA REDACTION

Traversées de la Manche: un important réseau de passeurs démantelé

LA REDACTION

Centrale nucléaire de Zaporojié : Une zone de sécurité bientôt créé pour protéger la centrale ; les détails

LA REDACTION

COMMENTER