Budget alloué à la défense : les Européens encore loin du compte, pointe un institut allemand

Budget alloué à la défense : les Européens encore loin du compte, pointe un institut allemand

La situation au Proche-Orient, mais aussi la guerre en Ukraine, au menu du Conseil des affaires étrangères de l’UE. Ce lundi 18 mars, les ministres européens se réuniront à Bruxelles. Ils doivent notamment échanger avec Antony Blinken, le secrétaire d’État américain. Les États-Unis qui continuent de pointer du doigt les européens pour leur manque d’investissement dans la défense. Une note publiée en Allemagne va dans leur sens.

L’Otan préconise, à l’attention des pays européens membres de l’Alliance atlantique, d’allouer 2% de leur PIB à leur défense nationale. Ce week-end, une note de l’institut allemand Ifo a été relayée par le Financial Times. Et elle montre que les Européens sont encore loin du compte.

Ce qu’il manque aux membres européens de l’Otan pour atteindre l’objectif de dépense militaire fixé par l’organisation, ce sont 56 milliards d’euros, selon cette note. Parmi les plus mauvais élèves, on retrouve l’Espagne, l’Italie, à qui il manque 11 milliards d’euros chacun, mais aussi la Belgique.

Ces trois pays ont un point commun : une dette publique très élevée, à plus de 100% du PIB. La note de l’institut allemand révèle justement qu’il va être difficile pour les pays européens les plus endettés d’atteindre l’objectif de dépense militaire de l’Otan.

D’autant que la mise en place prochainement du nouveau pacte de stabilité et de croissance européen va contraindre encore plus les budgets des pays de l’UE.

Pourtant, les dirigeants se veulent plutôt optimistes. Le secrétaire général de l’Alliance atlantique a annoncé la semaine dernière que les deux tiers de ses membres allaient dépenser suffisamment cette année. D’ici à 2026, les pays de la zone euro doivent doubler leurs dépenses dans le secteur de la défense

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.