Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Centrafrique : Livraison d’un important appui d’instructeurs russes pour combattre les groupes armés illégaux

Touadera Poutine
Image 1 Image 2

Centrafrique : Livraison d’un important appui d’instructeurs russes pour combattre les groupes armés illégaux

Touadera Poutine

Les instructeurs russes ont largement contribué à la défaite des formations armées illégales en Centrafrique, assure l’ambassadeur de Russie à Bangui. Leur nombre devrait augmenter encore, a-t-il indiqué à Sputnik.

L’armée centrafricaine a mis en déroute une grande partie des formations armées illégales dans le pays à l’aide d’instructeurs russes, a déclaré à Sputnik l’ambassadeur de Russie à Bangui, Alexandre Bikantov.

Ces formations, selon lui, se sont transformées par conséquent en menus groupes criminels pratiquant le pillage et la violence. “Leurs chefs se trouvent à l’étranger.”

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Les autorités centrafricaines apprécient hautement, d’après le diplomate, le travail des instructeurs russes qui forment leurs militaires, policiers et fonctionnaires de gendarmerie. Ils donnent également des consultations en matière de lutte contre les formations armées illégales. 1.890 instructeurs russes au total se trouvent dans le pays, a-t-il précisé.

Des instructeurs hautement recherchés

Le gouvernement est intéressé à augmenter leur nombre, a indiqué l’ambassadeur. Bangui a adressé une demande en ce sens au Conseil de sécurité de l’Onu, selon lui.

“Il n’y a pas longtemps, le Premier ministre centrafricain Félix Moloua m’a déclaré, lors d’un entretien: ‘Au besoin on connaît les vrais amis’, en parlant de notre pays”, a dit M. Bikantov. Et d’ajouter que l’opinion publique de Centrafrique s’accorde à croire que la Russie a su prévenir un coup d’État et, par conséquent, un nouveau tournant dans la guerre civile.

Les autorités et les groupes armés ont signé, en février 2018, un accord de paix censé mettre fin au conflit de longue date qui mine le pays.

La République centrafricaine envisage en outre de participer au sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg en juillet 2023. La délégation devrait être conduite par le Président Faustin-Archange Touadéra, et en cas de force majeure, par Félix Moloua, a également ajouté M. Bikantov.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

L’Algérie et la Libye peuvent-elles venir au secours de l’Europe?

LA REDACTION

En bon bienfaiteur, la Russie s’apprête à fournir 34.000 tonnes d’engrais gratuites à un autre pays de l’Afrique de l’Ouest

LA REDACTION

A la découverte ABRAHAM HANNIBAL 

L’équipe de rédaction

COMMENTER