Russafrik
AFRIQUE INFOS

Céréales ukrainiennes : l’Afrique laissée sur le carreau

Image 1 Image 2

Céréales ukrainiennes : l’Afrique laissée sur le carreau

L’Afrique ne voit pas venir grand-chose. Alors que les accords d’Istanbul ont levé certaines difficultés sur le transport des céréales ukrainiennes, le continent est toujours laissé pour compte. La plupart des céréales exportées des ports ukrainiens dans le cadre de l’accord ne sont pas encore arrivées en Afrique.

Donner de la nourriture aux pays africains par le biais de l’aide humanitaire ne peut-être qu’une solution temporaire. La Somalie craint particulièrement pour sa sécurité alimentaire si la situation perdure, les chutes de pluies étant bien inférieures à la moyenne, handicapant les cultures.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

L’Afrique laissée sur le carreau

Depuis la mise en place des accords d’Istanbul sur les céréales ukrainiennes, Moscou a plusieurs fois déploré que les livraisons n’arrivent pas à l’Afrique. La Russie pointe du doigt les pays européens, qui s’accaparent une part conséquente des approvisionnements.

Un comportement digne des puissances colonisatrices, avait d’ailleurs déclaré Vladimir Poutine à ce sujet début septembre. Le Président russe a, de son côté, proposé de fournir gratuitement du blé aux pays africains dans le besoin. Une initiative que souhaitait d’ailleurs parrainer le dirigeant français Emmanuel Macron, non sans un fond d’hypocrisie, comme l’explique à Sputnik le journaliste malien Moussa Naby Diakité.

Malgré les accords d’Istanbul, les exportations céréalières russes sont en outre toujours entravées par des sanctions annexes de l’UE et des États-Unis, avait assuré Serguei Lavrov, début décembre. L’Onu est littéralement forcée d’”extorquer” des autorisations pour livrer les pays dans le besoin, avait souligné le chef de la diplomatie russe.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Crise Bénin-Niger : deux anciens présidents béninois se rendent à Niamey pour tenter une médiation, ce lundi

LA REDACTION

Mali / Attaque près de Nara : Bamako détaille les circonstances du drame ayant fait 4 morts

LA REDACTION

Niger: Ouverture du premier espace éducatif russe à Niamey par l’université RUDN

L’équipe de rédaction

COMMENTER