Russafrik
RUSSIE INFOS

Crise Wagner : « les relations entre la Russie et les pays africains ne changeront point », dixit Lavrov

Image 1 Image 2

Crise Wagner : « les relations entre la Russie et les pays africains ne changeront point », dixit Lavrov

La mutinerie armée du groupe Wagner n’a pas influencé les relations de la Russie avec les pays d’Afrique, a assuré ce 26 juin dans une interview à RT le ministre russe des Affaires étrangères.

“Je n’ai pas vu de quelconque panique. […] Nous partons du fait qu’il ne peut s’agir de quelconques moments liés à la conjoncture dans les relations stratégiques entre la Russie et nos partenaires africains”, a expliqué le chef de la diplomatie russe.

Invité à répondre à la question de savoir si la tentative de mutinerie armée pourrait influer sur les relations entre la Russie et les pays amicaux, le ministre a répondu par la négative. “Non pas avec des partenaires, des amis. Avec le reste du monde – je m’en fiche absolument, pour être honnête. Les relations avec l’Occident collectif sont détruites à son initiative, ces relations n’existent pas, donc, un épisode de plus, un de moins – je ne vois pas beaucoup de différence”, a-t-il estimé.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Wagner en Afrique
Sergueï Lavrov a d’ailleurs fait savoir que le travail des instructeurs russes en République centrafricaine se poursuivra. Le ministre a expliqué que ce pays, tout comme le Mali, avait fait une demande officielle auprès du groupe privé Wagner. Cela a eu lieu au moment où “les Français et d’autres Européens [les] ont laissés en mettant fin à la présence de leurs contingents antiterroristes là-bas et en fermant leurs bases militaires censées renforcer la lutte antiterroriste”.

Le ministre a expliqué que ce pays, tout comme le Mali, avait fait une demande officielle auprès du groupe privé Wagner pour assurer la sécurité de ses dirigeants. Et d’ajouter qu’outre les rapports avec ce groupe privé, les gouvernements centrafricain et malien entretiennent des contacts officiels avec les autorités russes. “A leur demande, plusieurs centaines de militaires travaillent en République centrafricaine comme instructeurs. Ce travail se poursuivra certainement”, a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

 

Image 1 Image 2

EN RELATION

La mémoire du compositeur, musicien, chef d’orchestre, acteur de cinéma et réalisateur, Sergei Kuryokhin célébrée ce 9 juillet à Saint-Pétersbourg

L’équipe de rédaction

Le Cameroun célèbre le Jour de la Victoire  

L’équipe de rédaction

La Russie exhorte à ne pas spéculer artificiellement autour de la menace nucléaire

LA REDACTION

COMMENTER