Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Deux Afghans arrêtés en Allemagne pour un projet d’attentat en Suède

Image 1 Image 2

Deux Afghans arrêtés en Allemagne pour un projet d’attentat en Suède

Les autorités allemandes ont arrêté ce matin deux Afghans soupçonnés d’avoir préparé pour le compte d’un groupe islamiste un attentat contre le Parlement suédois. Une attaque envisagée comme une vengeance après des autodafés dans ce pays contre des exemplaires du Coran.

Deux Afghans, l’un est membre de l’organisation Etat islamique de la province de Khorasan en Asie centrale (ISPK), et le second qui le soutenait, ont été arrêtés ce matin à Gera, en Thuringe, dans l’Est de l’Allemagne. Les enquêteurs étaient sur leur trace depuis plusieurs mois. Ils soupçonnent les deux djihadistes d’avoir préparé un attentat avec des armes à feu à proximité du Parlement suédois. Des policiers, mais aussi d’autres personnes étaient visées. Les deux hommes ont notamment effectué des recherches sur internet concernant « les conditions locales autour du Parlement […], et ont tenté, à plusieurs reprises, de se procurer des armes, mais sans succès », explique le parquet anti-terroriste allemand. Leur arrestation a été effectuée dans le cadre d’une action commune de l’Allemagne et de la Suède.

Ce sont les autodafés contre des exemplaires du Coran en Suède, qui ont provoqué la colère de nombreux musulmans, qui a motivé les deux hommes a envisagé cette attaque. La justice allemande reproche également aux deux Afghans d’avoir collecté de l’argent pour le groupe ISPK qui a été envoyé en Syrie. Ils avaient collecté environ 2 000 euros devant être versé à des membres de l’EI détenus dans le nord de la Syrie.

En octobre 2023, les autorités allemandes avaient déjà mis en accusation deux frères syriens, soupçonnés d’avoir planifié une attaque à motivation islamiste contre une église en Suède, en réaction aux actes de profanation du Coran dans le pays.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Indonésie : suite aux rumeurs sur l’hospitalisation de Sergueï Lavrov, la Russie dément et fait des clarifications

LA REDACTION

🇬🇭 Le FMI fait chanter le Ghana à propos de la loi LGBT

L’équipe de rédaction

Royaume-Uni: Londres attribue 24 nouvelles licences d’exploration pétrolière en mer du Nord

LA REDACTION

COMMENTER