Russafrik
Sports

JO 2024 : les Russes et Biélorusses ne défileront pas à la cérémonie d’ouverture à Paris

Image 1 Image 2

JO 2024 : les Russes et Biélorusses ne défileront pas à la cérémonie d’ouverture à Paris

Les sportifs russes et biélorusses étaient déjà privés de drapeaux et d’hymnes nationaux aux Jeux Olympiques de Paris de 2024, les voilà désormais privés de cérémonie d’ouverture, dans une décision du Comité international olympique (CIO) annoncée mardi 19 mars. Depuis Lausanne, l’instance serre la vis à l’encontre des pays qui ont envahi ou soutenu l’invasion de l’Ukraine.

Les sportifs russes et biélorusses ne pourront pas prendre part à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, ils pourront tout de même suivre la cérémonie, dit le CIO, qui ne précise pas comment. Le CIO s’aligne ainsi sur la décision prise début mars par le Comité paralympique international (IPC) pour la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques, le 28 août, et exclut tout comme l’IPC de prendre en compte les podiums des « athlètes individuels neutres » (AIN) dans son tableau des médailles. Pour la cérémonie de clôture, rien n’est tranché encore puisque ce ne sont pas les équipes qui défilent, mais les athlètes de manière individuelle.

Le comité international olympique a fait les comptes : 12 sportifs russes et 7 biélorusses se sont pour le moment qualifiés pour Paris 2024, mais ils pourraient être une soixantaine à obtenir leur ticket, à la fin du processus de qualification. C’est très peu par rapport aux 434 athlètes russes et biélorusses des jeux de Tokyo, en 2021.

Les conditions de leur participation sont connues : pas de soutien à la guerre, pas d’équipes, que des individuels, une bannière neutre. Un comité d’examen va valider chaque qualification russe et biélorusse, à charge pour ses membres de veiller ensuite aux respects des règles pour chacun de ses athlètes pendant tous les jeux. En cas de violation du règlement – s’ils affichent un drapeau russe par exemple – le comité pourra saisir la commission de discipline du CIO.

La commission exécutive de l’instance a adopté mardi un drapeau dédié aux Russes et Biélorusses sous bannière neutre, frappé des lettres « AIN » sur fond vert, ainsi qu’un court hymne sans paroles, qui sera joué en cas de titre olympique.

Image 1 Image 2

EN RELATION

France is on lead in Cycling Competition held in Japan

Rédacteur

Architecto voluptatem temporibus deserunt minima assumenda Distinctio

Rédacteur

Veniam pariatur molestias aliquam, temporibus. Nisi, voluptates

Rédacteur

COMMENTER