Russafrik
ECONOMIE

Echanges bilatéraux : l’Inde en pourparlers avec une douzaine de pays africains pour développer les monnaies nationales

Image 1 Image 2

Echanges bilatéraux : l’Inde en pourparlers avec une douzaine de pays africains pour développer les monnaies nationales

L’Inde est en pourparlers avec une douzaine de pays pour développer les échanges bilatéraux en roupies. New Delhi cherche à contourner les transactions libellées en dollars et à créer un système de paiement alternatif à SWIFT, selon l’Economic Times.

L’Organisation indienne du commerce économique (IETO) et la National Payment Corp. of India (NPCI) sont engagées dans un dialogue avec une douzaine de pays, rapporte le principal quotidien économique indien Economic Times.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033L’objectif est de promouvoir les paiements en roupies dans le cadre des échanges bilatéraux et de créer une alternative à la plateforme mondiale de télécommunications interbancaires SWIFT. Selon des personnes proches du dossier, les pourparlers sont menés avec des pays africains tels que Djibouti, le Zimbabwe, le Malawi, l’Éthiopie et le Soudan.

Redonner du poids international à la roupie

“Nous nous engageons avec un groupe de petits pays qui pourraient être intéressés par des échanges bilatéraux via un compte en roupie”, a déclaré Asif Iqbal, président de l’IETO.

Selon lui, ces pays pourraient aider “la roupie à gagner progressivement en influence internationale grâce à des échanges bilatéraux non libellés en dollars “. De cette façon, le commerce avec l’Éthiopie, la Namibie, Cuba et le Kenya pourrait être réglé directement en roupies indiennes contre des birrs, des dollars namibiens, des pesos et des shillings, respectivement.

Le problème a été notamment étudié lors d’une réunion que l’IETO a organisée la semaine dernière à Hyderabad avec tous les ambassadeurs du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa).

Les échanges avec la Russie

L’idée d’échanges avec la Russie en monnaies nationales mais aussi en riyals saoudiens, n’est pas non plus abandonnée.
« Quelques banques russes s’associent à l’UCO Bank et à la Yes Bank. Il s’agira principalement d’échanges basés sur la roupie, et peut-être sur la roupie-rouble ou la roupie-riyal », a déclaré au journal un officiel indien.
Ces deux banques indiennes sont actuellement en pourparlers avec leurs homologues russes sur un mécanisme de paiement dans le commerce entre les deux pays.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

« Emile Parfait SIMB est un brillantissime enfant d’Afrique, roi de la crypomonnaie qu’on cherche à éliminer » dixit Jules NJAWE, Président du Patronat ‘’ Entrepreneur Panafricain’’

L’équipe de rédaction

Dédollarisation : les BRICS veulent lancer une plateforme pour contourner le dollar

LA REDACTION

Russie : voici les ressources naturelles les plus importantes du pays

LA REDACTION

COMMENTER