Russafrik
ECONOMIE

Echanges commerciaux : le commerce russo-chinois bat un nouveau record

Image 1 Image 2

Echanges commerciaux : le commerce russo-chinois bat un nouveau record


Les restrictions imposées sur les activités russes par l’Occident sur fond de conflit en Ukraine favorisent on ne peut plus les échanges avec les pays d’Asie comme la Chine. Leurs échanges bilatéraux ont ainsi battu des records en 2022.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Sur fond de sanctions antirusses occidentales de plus en plus nombreuses, le commerce russo-chinois ne cesse de croître. Les échanges commerciaux entre la Russie et la Chine ont ainsi augmenté de 33% au cours des dix premiers mois de 2022 pour atteindre un chiffre record de 153,938 milliards de dollars. En témoignent les données de l’Administration générale des douanes de Chine rendues publiques ce lundi.

Pékin a importé en Russie durant cette période des marchandises pour un montant de 59,596 milliards de dollars, soit 12,8% de plus que sur la même période de 2021. Les exportations russes vers la Chine ont augmenté de 49,9%, se chiffrant à 94,342 milliards de dollars.
En octobre, les chiffres d’affaires ont atteint 17,637 milliards de dollars. Les exportations russes vers la Chine se sont chiffrées à 10,23 milliards, contre 7,4 milliards pour les importations de marchandises chinoises en Russie.
Fin 2021, les échanges russo-chinois se sont accrus de 35,8%, en établissant un chiffre record de 146,887 milliards de dollars.

Une destination privilégiée

Les Présidents de Russie et de Chine avaient formulé comme tâche de doubler les échanges bilatéraux pour les porter à 200 milliards de dollars par an d’ici à 2024. La cible des 100 milliards de dollars a été atteinte en 2018. À l’issue des pourparlers entre Vladimir Poutine et Xi Jinping à Pékin le 4 février, ce dernier a posé un nouvel objectif de 250 milliards de dollars par an.

La structure des exportations russes a dû changer avec l’imposition incessante de nombreuses sanctions sévères contre Moscou depuis le début de l’opération spéciale en Ukraine. L’un des partenaires privilégiés de la Russie est désormais la Chine, qui achète notamment du charbon, dont l’UE a prohibé les importations.
La Russie est également devenue le principal fournisseur de pétrole de Pékin, dépassant l’Arabie saoudite. Les livraisons de gaz du géant russe Gazprom vers la Chine ont augmenté de plus de 60% en 2022.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Crise Wagner : le plan machiavélique de l’occident mis à nue ; le forum Russie- Afrique aura bien lieu

UK growth figures raise chance of rate rise

admin4231

Officiel : La Russie intègre le top 5 des pays possédant le plus de réserves d’or

LA REDACTION

COMMENTER