Russafrik
ECONOMIE

Malgré les sanctions occidentales, la Russie et l’Irak réalisent un chiffre d’affaires de plus de 313 millions de dollars

Image 1 Image 2

Malgré les sanctions occidentales, la Russie et l’Irak réalisent un chiffre d’affaires de plus de 313 millions de dollars

En huit mois de l’année en cours, le chiffre d’affaires du commerce entre la Russie et l’Irak a déjà dépassé celui de 2021 et a augmenté de 150% par rapport à 2020, selon le conseiller économique de l’ambassade russe en Irak. Cela grâce à une forte hausse des ventes russes d’huile de tournesol, de farine et d’aliments pour animaux.

Le chiffre d’affaires du commerce russo-irakien entre janvier et août 2022 s’est élevé à 313,1 millions de dollars contre 282,7 millions en 2021, a raconté à Sputnik le conseiller économique de l’ambassade russe à Bagdad, Ilya Lobov. Une augmentation de deux fois et demi par rapport à 2020.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« La dynamique positive participe d’une augmentation significative du volume des achats de notre huile de tournesol, de notre farine de blé et de nos aliments pour animaux », a-t-il expliqué. Selon le diplomate, les deux pays assistés par un conseil commercial russo-irakien recherchent constamment de nouvelles opportunités pour accroître et diversifier leurs échanges.

Force est cependant de constater que les sanctions antirusses sont un facteur négatif supplémentaire entravant le renforcement de la coopération bilatérale. Par exemple, les règlements financiers dans les banques internationales, en particulier les transactions en dollars américains, sont devenus plus compliqués. Néanmoins, nos partenaires irakiens comprennent les avantages et les perspectives immenses résidant en notre coopération. Un dialogue étroit est constamment mené pour développer des solutions mutuellement acceptables en vue de résoudre tous les problèmes qui se posent.”

La coopération dans l’énergie et pas seulement

M. Lobov a également souligné que la coopération entre la Russie et l’Irak dans le domaine énergétique restait une priorité. Moscou a déjà investi plus de 14 milliards de dollars dans ses projets communs avec Bagdad. Dans le même temps, des experts de différents ministères et organismes étudient d’autres axes prometteurs d’intérêt commun, y compris dans des secteurs non énergétiques.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le marché mondial du pétrole sera confronté à des changements majeurs en raison des sanctions anti-russes, selon le PDG de Vitol, Russell Hardy

LA REDACTION

Inflation : L’économie US va bientôt commencer à perdre 175.000 emplois par mois, prévient Bank of America

LA REDACTION

La fin annoncée du franc CFA en Afrique de l’Ouest: Le Franc CFA doit CFACER

COMMENTER