Russafrik
RUSSIE INFOS

Un haltérophile russe bat le record du monde en 30 secondes

Image 1 Image 2

Un haltérophile russe bat le record du monde en 30 secondes

Le russe David Shamei, considéré comme l’un des hommes les plus forts du monde, a inscrit son nom dans les annales en soulevant une haltère de 100 kilos un nombre record de fois en 30 secondes.

La Russie reste décidément une nation phare des sports de force. L’haltérophile russe David Shamei l’a prouvé une fois de plus en établissant un nouveau record de lever d’haltère ce samedi 5 novembre à Sotchi. L’athlète a soulevé à sept reprises en 30 secondes un haltère de 100 kilos. Le tout avec un seul bras. Il pulvérise ainsi l’ancien record qui était de cinq levers en une demi-minute.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Un véritable exploit physique, qui plus est au regard du poids de David Shamei qui ne dépasse pas les 120 kilos, alors que d’autres athlètes de sa catégorie pèsent plus de 140 kilos, comme l’explique à Sputnik l’haltérophile Sergueï Agadzhanyan. Sans compter les importants risques de blessures.
« Une tentative de cet ordre s’accompagne d’un risque de blessure pour le système musculo-squelettique et musculo-ligamentaires. Tous les athlètes professionnels de classe mondiale ne sont pas prêts pour de telles charges dynamiques. Mais le risque est justifié si l’athlète est prêt et qu’un record du monde est en jeu », déclare ainsi celui qu’on surnomme le “Hulk russe”.

Des disciplines qui gagnent en popularité

L’haltérophilie a gagné en visibilité ces dernières années, portées par des personnalités comme Hafthor Jlius Bjornsson recordman du soulever de terre avec 501 kilos et connu pour son rôle de “La Montagne” dans la série Game of Thrones.
La discipline a également attiré le feu des projecteurs après l’arrivée d’athlètes transgenres, autorisés à participer à certaines compétitions internationales. L’haltérophile Laurel Hubbard, né homme, avait ainsi été autorisé à concourir aux Jeux Olympiques de Tokyo, dans la catégorie femme.
Ces dernières années ont aussi vu la montée en puissance des sports de force, dans lesquels les participants doivent déplacer ou porter des objets dépassant parfois les 100 kilos, comme des pierres ou des pneus. Début octobre, Sergueï Agadzhanyan avait d’ailleurs établi un record insolite, en tirant une rame de métro de 134 tonnes sur 30 mètres.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Poutine : le niveau de vie de l’Occident est basé sur la souffrance et le pillage de l’Afrique

LA REDACTION

Le président de la CEDEAO Umaro Sissoco Embaló au détour d’une visite à Moscou : « La Russie est prête au dialogue pour la paix en Ukraine »

LA REDACTION

Terrorisme : La Russie et le Burkina-Faso se donnent la main pour renforcer leur coopération pour relever les défis du moment

L’équipe de rédaction

COMMENTER