Russafrik
RUSSIE INFOS

Echiquier politique mondial : Vladimir Poutine et ses alliés face au reste du monde

Image 1 Image 2

Echiquier politique mondial : Vladimir Poutine et ses alliés face au reste du monde

Si la crise qui frappe le monde entier est certes une crise géopolitique, bancaire et financière, c’est d’abord la première crise de l’unification planétaire. Le système occidental dominait le monde, mais c’en est fini. Il n’a plus le monopole du bien ni des certitudes. Nous vivons le renversement du monde. Cette crise le rend sensible avec acuité, si elle n’en est pas la cause : elle révèle que l’économie ne peut constituer le fondement, hors marché, des sociétés.

La prolifération contemporaine des formes de la vie séparée tient à ce que nous vivons dans un monde déchiré. La déchirure dont il est ici question ne doit pas être interprétée uniquement en termes d’injustice sociale, d’exploitation économique ou d’oppression politique.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Injustice, exploitation et oppression existent évidemment, elles traversent les sociétés et opposent les régions du monde. On pourrait assez aisément dresser une cartographie géopolitique des lignes de fracture qui en résultent. Celles-ci, bien que souvent convergentes, ne sont pas toujours superposées. Ainsi, il peut y avoir injustice et exploitation, alors que le régime politique n’est pas oppressif

 Le renversement du monde

Aujourd’hui, tout oppose désormais  ces deux groupes de puissance mondiale. D’un côté le G7 vieillissant prétend toujours imposé la volonté des puissances occidentales au reste du monde. De l’autre côté, les BRICS, symbole d’un monde multipolaire, une organisation ouverte qui attire les puissantes montantes fatiguées de subir l’hégémonie occidentale. Le G7 rassemble les pays les plus endettés au monde à savoir la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Canada, les Etats- Unis  et l’Angleterre. Par contre les BRICS rassemble les pays les mieux administrés de la planète. Ils sont les premiers producteurs d’énergie, agricoles et des biens de consommations de toute sorte.

 Aujourd’hui, les occidentaux n’ont  plus les moyens de dicter  au reste du monde la politique étrangère à suivre. Washington et l’Otan espéraient  isolés la Russie avec le début de la guerre en Ukraine et c’est finalement le G7 qui se retrouve bien seul et impuissant face au renversement du monde.

 Au début de l’opération en Ukraine, Kiev avait voulu négocier avec la Russie, mais l’Otan lui n’est pas d’accord et veut que l’Ukraine continue la guerre.  Sa stratégie est simple, Moscou ne tiendra pas le choc économique des sanctions. Et à l’époque, le ministre français de l’économie, Bruno le Maire déclarait : «  Les sanctions sont efficaces, les sanctions économiques et financières sont mêmes d’une efficacité redoutable. Nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie. Nous allons donc provoquer l’effondrement total de l’économie russe. »

 Pourtant,  plus de 4 mois après les sanctions, c’est l’économie occidentale qui est au bord de la catastrophe. Les origines en sont multiples. Les pays du G7 sont les pays les plus endettés au monde. En dehors de l’Allemagne, tous les pays dans le G7 sont dans le rouge, ruinés. La dépendance dans le domaine énergétique ou agricole est sans issue, par exemple le pétrole, le gaz, engrais et le blé. Face  à cette crise sans précédent, les Etats-Unis quant à eux passent derrière les autres pays pour trouver une solution avec la Russie.

 Aujourd’hui, la Russie reste égale à elle- même et est prête plus que jamais à finir  avec  les puissances occidentales qui ne cherchent qu’à dicter la politique étrangère à suivre au reste du monde.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici pourquoi le président Poutine veut faire déployer des armes nucléaires vers la Biélorussie

LA REDACTION

Syrie : 20 terroristes tués dans une opération conjointe menée par Damas et Moscou

LA REDACTION

La RPDC a soutenu les résultats des référendums dans les régions LDNR, Kherson et Zaporozhye

LA REDACTION

COMMENTER