Russafrik
A LA UNE RUSSIE-AFRIQUE

Engrais russes destinés à l’Afrique : voici les pays qui bloquent le déroulement du processus

Image 1 Image 2

Engrais russes destinés à l’Afrique : voici les pays qui bloquent le déroulement du processus


La levée de certaines sanctions occidentales permettra à la Russie d’envoyer en Afrique près de 300.000 tonnes d’engrais minéraux qui se sont retrouvés bloqués en Lettonie, Estonie, Belgique et aux Pays-Bas sur fond de crise ukrainienne.
Avec le début de l’opération militaire russe en Ukraine, les pays occidentaux ont adopté des sanctions contre Moscou, entravant l’exportation de ses produits agricoles et d’engrais.
D’après les récentes données du ministère russe des Affaires étrangères, jusqu’à 300.000 tonnes d’engrais ont été stockées principalement dans des entrepôts en Lettonie (80%), mais aussi en Estonie, en Belgique et aux Pays-Bas.
De l’autre côté, des céréales ukrainiennes exportées par les ports de la mer Noire, endommagés ou coupés du monde par des zones de conflit, se sont aussi retrouvées bloquées.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Quelle était la solution?

Pour régler le problème, le 22 juillet 2022 à Istanbul, la Russie, la Turquie, l’Ukraine et l’Onu ont signé un ensemble de documents pour débloquer les exportations de céréales et d’engrais face à la flambée des prix alimentaires et les risques de famine dans le monde. Ils consistaient en:
La création du Centre conjoint de coordination d’Istanbul, destiné à inspecter les navires transportant des céréales, censés emprunter un couloir exempt de toute activité militaire afin d’empêcher la contrebande d’armes et d’exclure les provocations;
Le 12 novembre, la Russie et l’Onu ont conclu un accord supplémentaire sur le déblocage d’un premier lot d’engrais russes.
Le 29 novembre, Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’Onu, a annoncé que la première cargaison de 20.000 tonnes avait quitté les Pays-Bas pour se rendre au Malawi, en passant par le Mozambique.
Le 7 décembre, la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Valentina Matvienko, a déclaré que la décision avait été prise de lever “certaines restrictions” imposées par l’Occident, ce qui permet à la Russie d’envoyer “plus de 200.000 tonnes” d’engrais minéraux à titre d’aide humanitaire aux pays africains.

Selon elle, ce geste contribuera à maintenir la sécurité alimentaire et à aider les personnes dans le besoin.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Covid-19 : la Russie envoie 100.000 vaccins Spoutnik Light à Djibouti

LA REDACTION

Officiel : Une cargaison humanitaire d’engrais russe remise au Malawi

LA REDACTION

Urgent : le premier navire chargé d’engrais russes quitte les Pays-Bas pour l’Afrique

LA REDACTION

COMMENTER