Russafrik
POLITIQUE

Espagne : Sánchez soumettra la reconnaissance de l’État palestinien au Parlement d’ici 2027

Image 1 Image 2

Espagne : Sánchez soumettra la reconnaissance de l’État palestinien au Parlement d’ici 2027

En déplacement à Bilbao, au Pays basque, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a affirmé que son exécutif reconnaîtra l’État de Palestine d’ici à la fin de son mandat, en 2027. Une intention qui s’inscrit dans une cohérence en faveur de la Palestine et du peuple palestinien et contre l’invasion de Gaza par Israël.

Depuis l’entrée de l’armée israélienne dans Gaza, Pedro Sánchez ne perd pas une occasion pour réclamer le respect du droit international dans ce territoire. Il ne perd pas une occasion non plus d’exiger de l’État d’Israël le respect des traités internationaux, ou encore de rappeler que « l’attaque barbare du Hamas du 7 octobre ne justifie en aucun cas les dizaines de milliers de morts palestiniens causés par l’État juif, dont un grand nombre de civils », a-t-il martelé.

Dans cette logique, le leader socialiste espagnol estime que l’unique solution pour stopper ce conflit sanglant est la création de deux États, ce qui bien entendu implique à ses yeux la reconnaissance formelle de l’État palestinien. Déjà en 2014, la chambre basse du Parlement à Madrid, alors dominée par la droite, avait déjà voté cette intention, sans effet.

Une volonté qui reste encore à officialiser

« Nous le ferons pas conviction morale, parce que c’est une cause juste, mais aussi parce que c’est la seule façon pour que deux États, Israël et la Palestine, puissent coexister en paix et en sécurité », a-t-il expliqué.

Si le Premier ministre espagnol avait déjà exprimé son souhait de reconnaître un État palestinien, il n’avait encore jamais précisé dans quel délai. Cette fois-ci, avec leur allié de gauche Sumar, très pro-palestinien, il semble que les socialistes au pouvoir comptent fermement passer à l’acte. Cette volonté va d’ailleurs être officialisée lors du prochain Conseil des ministres. Reste à voir si Pedro Sánchez saura convaincre ses partenaires européens.

Image 1 Image 2

EN RELATION

L’ARMEE UKRAINIENNE TIRE SUR LES MATERNELLES, LES ECOLES … 

Food goes digital: Online grocery shopping becomes popular

admin4231

L’assaut du Capitole : Le jour où la démocratie américaine a tremblé ; le récit

COMMENTER