4.1 C
Moscou
26 mars 2023
Russafrik
AFRIQUE INFOS

Fédération Mali-Burkina-Guinée : La CEDEAO rejette l’initiative ; les raisons

Fédération Mali-Burkina-Guinée : La CEDEAO rejette l’initiative ; les raisons

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a rejeté d’emblée  l’idée de la création d’une fédération  entre le Mali, le Burkina Faso et la Guinée.

« On ne va pas vous laisser la faire. Nous sommes à 15, on va rester à 15 », a tranché Sani Malam Chaibou, deuxième vice-président de la CEDEAO, dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux.

Actuellement membres de la CEDEAO, ces trois pays restent suspendus de toutes les instances de décision de l’organisation suite aux prises du pouvoir par des militaires.

 Ainsi, la Guinée a été suspendue en septembre 2021, le Mali et le Burkina Faso en janvier 2022. Bamako et Conakry avaient en outre été soumis à d’autres sanctions, en partie levées depuis.

 La CEDEAO, qui comprend 15 États de l’Afrique de l’Ouest, fait la promotion de la coopération économique et de l’intégration avec l’objectif de créer une union économique et monétaire ouest-africaine.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

 L’idée de la fédération

L’idée de créer une “fédération souple” a été annoncée début février par le Premier ministre burkinabé Apollinaire Kyélem de Tambela, en visite au Mali.

 Les deux pays sont gangrénés depuis des années par les groupes terroristes.

Le 9 février, le chef du gouvernement burkinabé a invité les ministres des Affaires étrangères des trois pays concernés “à se mettre au travail […] pour voir comment réaliser ce désir de nos populations”, selon le compte rendu du gouvernement publié le 10 février dernier.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Related posts

Pourquoi la France et tous les pays colonisateurs de l’Afrique sont opposés à l’adoption massive des crypto monnaies en Afrique et particulièrement dans la Zone CFA ?

L’équipe de rédaction

COP27 : l’Afrique du Sud hausse le ton et veut une application rapide du principe de pertes et préjudices

LA REDACTION

Français arrêtés au Mali, Bamako évoque « un groupe de criminels et de narcotrafiquants »

LA REDACTION

Laisser un commentaire