Russafrik
AFRIQUE INFOS

Le Mali et le Niger dénoncent la non-double imposition avec la France ; les raisons

Image 1 Image 2

Le Mali et le Niger dénoncent la non-double imposition avec la France ; les raisons

Le Mali et le Niger ont dénoncé le 5 décembre dans un communiqué, les conventions sur la non-double imposition avec la France. Ces accords permettaient aux citoyens de ces trois pays de ne pas payer les mêmes impôts dans leurs terres d’accueil et de résidence.

Pour le Mali et le Niger, les conventions visant à éviter les doubles impositions avec la France sont déséquilibrées et constituent des manques considérables à gagner pour leurs nations.

À l’entrée en vigueur de ces dénonciations dans trois mois, les Français et les multinationales françaises payeront au Mali et au Niger les impôts sur les revenus gagnés dans ces deux pays, et vice versa, indique-t-on de même source.

Le Mali et le Niger ont également évoqué “l’attitude hostile persistante de la France” contre leurs États pour dénoncer ces conventions.

Avant ces deux pays, le Burkina Faso avait pris la même décision en août 2023 pour mettre fin à d’importantes pertes de revenus subies pendant de nombreuses années, rappelle l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Début décembre, le Niger a dénoncé certains accords militaires avec l’Union européenne, remettant notamment en cause l’EUCAP Sahel, une mission civile établie par Bruxelles dans le cadre de sa Politique de sécurité et de défense commune.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Officiel ! L’Égypte rejoint la Banque de développement des BRICS

LA REDACTION

Français arrêtés au Mali, Bamako évoque « un groupe de criminels et de narcotrafiquants »

LA REDACTION

Ouganda : Le pays autorise pour la première fois les greffes d’organes humains

LA REDACTION

COMMENTER