Russafrik
POLITIQUE

Fin de Barkhane au Sahel? : la France fait de la diversion

Image 1 Image 2

Fin de Barkhane au Sahel? : la France fait de la diversion

Malgré l’annonce officielle de la fin de l’opération Barkhane au Sahel, la France gardera sa présence dans la région. Ce changement reste une manœuvre de diversion.

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé le 9 novembre la fin de l’opération antidjihadiste Barkhane, ce changement reste une manœuvre de diversion.

 

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

La raison fondamentale de cette manœuvre se trouve dans le fait que Paris s’est plongé dans une “crise stratégique” concernant sa politique en Afrique: la France a des problèmes d’adaptation aux réalités changeantes en Afrique et dans le monde. Et surtout par rapport à la stratégie et à la politique qu’elle mène en Afrique.

Le Mali a été le premier pays à avoir rejeté la présence militaire française. Les Maliens essaient de faire revivre leur passé glorieux et ils préfèrent plutôt mourir très souvent et se sacrifier que d’accepter certaines limites de dédain, d’arrogance qui caractérisent les comportements français.considère
Stratégie de plusieurs mois

Depuis plusieurs mois, Paris va discuter avec ses partenaires africains, alliés et les organisations régionales le statut, le format et les missions des actuelles bases militaires françaises au Sahel et en Afrique de l’Ouest, a fait savoir le 9 novembre le Président français.
Avec le départ de Barkhane du Mali fin août, environ 3.000 militaires français sont encore déployés au Niger, au Tchad et au Burkina Faso. La France avait atteint jusqu’à 5.500 militaires au plus fort de son déploiement dans le Sahel.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Inquiétude sur l’approvisionnement en gaz de l’Allemagne par la Russie 

L’équipe de rédaction

L’abandon du dollar américain est irréversible, selon Lavrov

LA REDACTION

Massacre de civils en RDC : Moscou s’en mêle et condamne fermement les massacres

COMMENTER