Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Georgia Meloni : la cheffe du gouvernement italien se félicite de la construction d’un centre d’accueil de migrants

Image 1 Image 2

Georgia Meloni : la cheffe du gouvernement italien se félicite de la construction d’un centre d’accueil de migrants

La cheffe du gouvernement italien, Giorgia Meloni, s’est rendue en Albanie pour faire un point avec son homologue albanais, Edi Rama, sur les travaux de construction des centres d’accueil de migrants au port de Shëngjin et à Gjadër, dans le nord du pays.

Des infrastructures ayant pour but d’externaliser l’accueil de jusqu’à 3 000 hommes, dont la mise en service constituera une « une phase nouvelle dans la gestion du problème migratoire », selon Meloni.

Une sorte de visite de contrôle de chantier, sous forme d’énième sortie sur la question migratoire pour Giorgia Meloni. La construction des centres d’accueil de migrants au port de Shëngjin et à Gjadër sont le fruit d’un accord signé par l’Italie et l’Albanie, en novembre 2023. Meloni souhaitant déléguer, « à partir du 1er août 2024 », à l’Albanie, l’accueil de 1 000 hommes migrants par mois, jusqu’à 3 000 à terme. Les personnes vulnérables dont les femmes, les mineurs et les personnes en situation de handicap sont exclues de cette prise en charge.

Sur le principe, les migrants interceptés en mer par les navires militaires italiens seront conduits en Albanie à partir du port sicilien de Lampedusa.

Les chaînes de télévision ont diffusé des images du centre d’identification dans le port de Shengjin et d’autres montrant des bulldozers sur l’ancienne base militaire de Gjadër où sera construit un centre de détention temporaire. Sur place, la cheffe du gouvernement italien en a profité pour prendre la parole : « Si ce que nous avons imaginé ici fonctionne – et cela fonctionnera – alors nous aurons inauguré une phase complètement nouvelle dans la gestion du problème migratoire », a-t-elle lancé.

Un projet critiqué par l’opposition, dénoncé par les ONG

Une apparition publique sur un sujet qui agite toutes les extrêmes droites en Europe à l’heure des élections. « Je tiens à remercier encore une fois le Premier ministre Edi Rama pour la signature d’un accord que je considère de grande envergure européenne, s’est félicitée la Première ministre. Il se fixe trois grands objectifs. Lutter contre le trafic d’êtres humains, prévenir l’immigration irrégulière, accueillir en Europe seulement ceux qui en ont le droit. Ce projet peut représenter un instrument très puissant de dissuasion pour les migrants illégaux souhaitant rejoindre l’Europe ».

Image 1 Image 2

EN RELATION

Point complet de ce que l’Ukraine a perdu en 24h

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : Voici le bilan quotidien de la Défense russe

LA REDACTION

Destruction par Kiev du barrage hydroélectrique de Kakhovka : Voici le point des dégâts enregistrés

LA REDACTION

COMMENTER