Russafrik
POLITIQUE

Guerre en Ukraine : Suite aux propos de Macron quant à une défaite russe ; Moscou met en garde le président français 

Image 1 Image 2

Guerre en Ukraine : Suite aux propos de Macron quant à une défaite russe ; Moscou met en garde le président français 

Paris n’a pas résisté à l’Otan qui a proclamé Moscou son ennemi. Emmanuel Macron révèle désormais que l’Occident travaille à renverser le pouvoir en Russie et souhaite sa défaite, dénonce la porte-parole de la diplomatie russe.

En fournissant des armes à l’Ukraine sur fond de déclarations sur l’inadmissibilité de la victoire russe, Paris veut la défaite de Moscou, a déclaré ce dimanche la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Maria Zakharova a commenté les popos du Président français.Emmanuel Macron a souhaité “la défaite” de Moscou, tout en mettant en garde ceux qui veulent “avant tout écraser la Russie”, car cette position ne sera “jamais” celle de la France. “Je suis convaincu qu’à la fin, ça ne se conclura pas militairement”, a-t-il encore déclaré.

Paris n’a rien pu faire

« Les livraisons d’armes sur fond de déclarations sur l’inadmissibilité de la victoire de la Russie ne laissent pas d’autre conclusion logique, elle est la seule: on nous souhaite la défaite. Mais ils en resteront pour leurs frais », a écrit Mme Zakharova sur Telegram.

La France est un membre de l’Otan, a-t-elle également rappelé. Et l’Alliance a fixé dans tous ses documents que la Russie est son ennemie. “Paris a probablement tenté de résister mais il n’a rien pu faire et s’est solidarisé avec cela.”

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Un coup d’État en vue?

La diplomate a aussi commenté les propos de M.Macron sur un changement de pouvoir en Russie, prononcés à la conférence de Munich sur la sécurité.

« Il a ouvertement reconnu que pendant toutes ces années, l’Occident ne faisant pas que de s’immiscer dans les affaires intérieures de la Russie, il tentait de renverser le pouvoir […]. Cela veut dire qu’il s’imposait sans fin comme interlocuteur du pouvoir russe tout en sachant qu’une campagne de changement de pouvoir anticonstitutionnel était en cours contre [notre] pays. Charmant. »

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Piégé par un canular, le président polonais affirme qu’il ne veut pas d’une guerre avec la Russie

LA REDACTION

Union européenne : le congrès du PPE, première épreuve de vérité pour Ursula von der Leyen

LA REDACTION

Grande conférence de presse annuelle de Poutine le 14 décembre : quelle sera la ligne directive de l’année 2024 ? 

LA REDACTION

COMMENTER