Russafrik
POLITIQUE

La Chine démasque un espion de ce pays européen

Image 1 Image 2

La Chine démasque un espion de ce pays européen

Les services de renseignement chinois ont révélé ce lundi une affaire d’espionnage impliquant un ressortissant britannique sur leur territoire. Selon les informations divulguées, le directeur d’une société de conseil étrangère aurait été identifié comme agent du MI6 britannique, chargé de transmettre des informations sensibles.

Les autorités chinoises ont affirmé que cet individu, répondant au nom de famille Huang, aurait partagé pas moins de 17 renseignements, dont des secrets d’État confidentiels, avant d’être découvert.

Le ministère des Affaires étrangères britannique a, pour l’instant, gardé le silence sur cette affaire, ne souhaitant pas faire de déclaration immédiate. Cependant, l’agence de renseignements chinoise a accusé le directeur de la société de conseil d’avoir agi en tant qu’espion, utilisant son profil public comme couverture pour collecter des informations sur la Chine au profit du MI6.

Les autorités ont déclaré avoir rapidement découvert des preuves solides de ses activités d’espionnage, prenant ensuite des mesures coercitives à son encontre.

Le ministère de la Sécurité publique de Pékin a également publié des détails sur cette affaire sur le réseau social WeChat. Bien que l’identité de Huang et de son employeur ne soit pas révélée, l’enquête aurait mis en lumière ses multiples voyages en Chine, tous destinés à collecter des informations pour les services de renseignements britanniques.

Cette révélation intervient dans un contexte diplomatique tendu entre la Chine et le Royaume-Uni, qui échangent depuis plusieurs mois des accusations mutuelles d’espionnage. Le gouvernement britannique a, à maintes reprises, alerté sur les activités croissantes d’espionnage chinois, notamment en ciblant des fonctionnaires britanniques.

Un chercheur du Parlement britannique a même été accusé récemment d’espionnage pour le compte de Pékin, bien qu’il ait catégoriquement nié les allégations.

Il est à noter que cette affaire s’inscrit dans une série d’actions entreprises par la Chine pour contrer l’espionnage présumé étranger sur son territoire. Ces derniers mois, des perquisitions ont été menées dans des sociétés de conseil et de recherche, notamment américaines, renforçant ainsi les mesures de sécurité nationale déployées par Pékin.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Slovaquie : Peter Pellegrini remporte l’élection présidentielle

LA REDACTION

Biden : Le président américain commet une nouvelle bévue ; les détails

LA REDACTION

Sommet des BRICS : Emmanuel Macron formule une demande inattendue pour assister à la rencontre du groupe

LA REDACTION

COMMENTER