Russafrik
POLITIQUE

DÉBUT DU CYCLE DE CONFÉRENCES POUR L’OEMPDGE À CUBA

Image 1 Image 2

Dans le cadre de la visite d’échanges sociopolitiques, économiques et culturels entre l’Organisation spécialisée des femmes du PDGE, dirigée par la secrétaire générale adjointe, Judith Nfono Ngomo Nchama, et la Fédération des femmes de Cuba, et selon le programme élaboré, a donné Ce jeudi 5 octobre commence le cycle de conférences dans lequel trois thèmes ont été enseignés : La Fédération des Femmes Cubaines dans le Système International ; Santé sexuelle et reproductive, ainsi que violence de genre.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

La formation a commencé par la projection d’une vidéo en hommage à Vilma Espin, femme politique historique et leader de la Révolution cubaine, et membre active du « Mouvement du 26 juillet » qui, le 23 août 1960, a fondé la Fédération des femmes de Cuba, de dont elle fut présidente jusqu’à sa mort en 2007.

Lire aussi: https://russafrik.info/nguema-obiang-mangue-invite-les-emirats-arabes-unis-la-guinee-et-louganda-a-accroitre-leur-cooperation-avec-la-guinee-equatoriale/

Dans sa présentation, Alicia Camila Campus Pérez a expliqué que, puisqu’il n’existe pas de ministère spécifique de la femme à Cuba, c’est à la Fédération des femmes cubaines d’assumer le rôle d’organisme chargé d’assurer et de défendre les droits et les intérêts de la les femmes de l’île, dans différents scénarios et espaces, ce qui a transformé l’organisation en une force luttant pour la paix, les droits et la justice sociale en faveur de plus de quatre millions de femmes cubaines ; en plus d’un rempart et d’une composante importante qui soutient et combat pour les idéaux du Parti Communiste de Cuba, respectant ainsi les lignes directrices de Vilma Espín, qui a déclaré que les femmes de Cuba sont gagnantes de l’impossible.
L’orateur a expliqué que les principales fonctions du FMC sont de promouvoir des politiques intégrant une perspective de genre ; coordonner avec les ministères sectoriels dans l’exécution des politiques, et fournir des conseils méthodologiques et théoriques aux ministères sectoriels qui exécutent les politiques, ainsi que suivre et évaluer l’exécution des politiques.

Les défis de cette organisation sont de continuer à contribuer à la construction du modèle social, à la lutte pour éliminer tout vestige de discrimination et d’inégalité ; et développer toutes leurs capacités avec énergie, intelligence et créativité, selon les exigences du moment actuel.

Lire aussi: https://russafrik.info/devenez-enseignant-de-la-langue-russe-et-beneficiez-dun-sejour-en-russie/

Au niveau international, la Fédération des Femmes Cubaines développe des relations d’échange et de solidarité avec des organisations et organisations de femmes et avec des mouvements populaires du monde entier engagés dans la lutte pour les droits des femmes, la paix et la justice sociale ; ainsi que participe activement aux organisations internationales auxquelles elle appartient, au niveau multilatéral et bilatéral dans les espaces gouvernementaux et non gouvernementaux, dans lesquels ses représentants participent aux espaces dans ce domaine au nom de Cuba, en tant que spécialistes ou experts.

D’autre part, l’OEMPDGE a suivi le thème de la Santé Sexuelle et Reproductive, dans lequel l’orateur a souligné que la sexualité est un ensemble d’activités et de comportements liés au plaisir, uniques et irremplaçables, et définis par la personnalité de chaque individu. , où chacun a sa propre façon de vivre le fait d’être femme et homme, sa propre façon de se placer dans le monde, de se montrer tel qu’il est, ses principes et sa dignité.

Du point de vue cubain, un travail a été réalisé pour parvenir à un changement de mentalité des hommes et des femmes, dans le but de les préparer à affronter ensemble l’éducation et les soins familiaux, afin que tous deux jouissent des biens matériels et spirituels avec des chances égales. ont créé.

Lire aussi: https://russafrik.info/la-republique-centrafricaine-au-coeur-de-toutes-les-convoitises/

Enfin, la présentation a été développée sur la Fédération des femmes cubaines et son rôle dans la prévention et l’attention à la violence basée sur le genre, qui a des conséquences néfastes sur la santé, la dignité, la sécurité et l’autonomie de ses victimes ; tandis que ses impacts négatifs touchent non seulement les personnes qui en souffrent, mais aussi les familles, les communautés et compromettent le développement économique et social des nations et du monde.

L’oratrice a conclu en affirmant que la violence sexiste constitue l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues.

Service Presse du PDGE

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre groupe telegram en cliquant ici:

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre en Ukraine : voici le point complet de la défense russe en 24 heures

LA REDACTION

Gaz : le géant russe Gazprom réduit encore ses livraisons à la France

Centrale nucléaire Zaporojié : Moscou recadre sèchement Macron suite à ses propos

LA REDACTION

COMMENTER