Russafrik
POLITIQUE

Maghreb : la France accusée de torture dans ce pays

Image 1 Image 2

Maghreb : la France accusée de torture dans ce pays

En Algérie, les conséquences de la colonisation française sont toujours très mal perçues par les autorités. Aujourd’hui, plusieurs associations appellent d’ailleurs à ce que Paris reconnaisse que de la torture aurait été pratiquée entre 1954 et 1962, date à laquelle s’est déroulée la guerre d’Algérie.

En effet, le gouvernement français est directement accusé par plusieurs ONG et associations, dont font partie la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) ainsi que les « Anciens appelés en Algérie et leurs amis contre la guerre », d’avoir enseigné la torture dans ses écoles militaires, de façon à ce que certaines pratiques soient appliquées en Algérie, à la fin des années 50 et au début des années 60.

La France, accusée de torture en Algérie
Selon le dossier qu’ils ont été en mesure de transmettre au gouvernement, plusieurs preuves confirment leurs accusations. Premièrement, la pratique de la torture aurait été enseignée dans l’école militaire de Saint-Cyr, dès 1955. En outre, le général Paul Aussaresses, lui-même avoué avoir commis des actes de torture, plus de 40 ans après les faits.

Dans un récent entretien avec l’agence de presse russe TASS, l’assistant du Kremlin, Yury Ushakov,…

Un autre événement, survenu en 1958 sème le doute. À l’époque, Henri Alleg, communiste, sort un livre intitulé “La Question”, dans lequel il évoque les cas de torture que l’armée française lui a infligés. Un livre qui sera très vite interdit à la vente. À tout cela, ont été ajoutés des dizaines de témoignages de victimes relatant les sévices subis. Noyades, électrifications, battues et humiliations sont notamment dénoncées.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Centrafrique : la Russie, un partenariat fiable et fructueux

LA REDACTION

BRICS : Enfin, le Nigéria veut rejoindre le groupe ; les raisons

LA REDACTION

Reshabt Sethi, President of the Indian Center for the Promotion of International Initiatives: “Russia and India have created a strong business relationship in just 5 months”

L’équipe de rédaction

COMMENTER