Russafrik
POLITIQUE

Intégration aux BRICS : Voici les conditions exigées par la Russie

Image 1 Image 2

Intégration aux BRICS : Voici les conditions exigées par la Russie

Les BRICS ne devraient pas intégrer les États qui ont adhéré aux sanctions anti-russes, a déclaré le chef adjoint de la diplomatie russe, alors qu’une vingtaine de pays exprime la volonté de faire partie du groupe.

Les BRICS doivent “avancer sur la voie de l’élargissement”, pourtant il y a une condition que les éventuels candidats doivent satisfaire, a lancé ce 1er juin Sergueï Riabkov, vice-ministre russe des Affaires étrangères.

“Les BRICS ne doivent pas inclure des pays qui ont adhéré à la politique illégale, abusive, se trouvant hors du domaine juridique, des sanctions unilatérales appliquées contre la Russie et d’autres États”, a déclaré le diplomate, présent au Cap à la réunion diplomatique des BRICS.

Selon lui, la Russie joue un rôle “clé, le plus important” concernant “qui, comment et quand on sera admis dans les BRICS”.

Le Cap accueille, aujourd’hui et demain une réunion des chefs de la diplomatie des pays membres des BRICS. L’élargissement de l’organisation est pressenti comme l’un des principaux sujets de discussion.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

L’attractivité du groupe des cinq

Au moins 19 États ont déjà exprimé leur souhait de rejoindre le bloc économique, selon l’Afrique du Sud qui en assure la présidence tournante. Parmi eux se trouvent l’Argentine, l’Iran, l’Algérie, la Tunisie, la Turquie, l’Arabie saoudite, l’Égypte.

“Chaque pays qui a manifesté son intérêt pour rejoindre les BRICS est très important”, a souligné le diplomate russe.

Plusieurs régions sont “sous-représentées ou pas du tout représentées” dans les BRICS, a avancé Sergueï Riabkov. “Nous soutenons l’intérêt des États concernés à cet égard”, a-t-il fait savoir.

Considérés comme les grandes puissances émergentes actuelles, les membres des BRICS regroupent 31,5% du produit intérieur brut (PIB) mondial, contre 30,7% pour le G7. Créé en 2009, le groupe comprenait initialement le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine (BRIC). En 2011 l’Afrique du Sud les a rejoints, en transformant le nom en BRICS.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Voici pourquoi la diplomatie russe a proposé de perquisitionner le bunker de Zelensky

LA REDACTION

Nouvelle crise bancaire : Moscou met en garde les USA après une série de faillites

LA REDACTION

“L’ALLEMAGNE EXIGE QUE LA SERBIE FASSE UN CHOIX ENTRE L’UE ET LA RUSSIE”, ÉCRIT L’ÉDITION ALLEMANDE DE WELT.

LA REDACTION

COMMENTER