Russafrik
POLITIQUE

Italie : l’augmentation du nombre de mariages forcés alimente le débat sur le manque de prévention

Image 1 Image 2

Italie : l’augmentation du nombre de mariages forcés alimente le débat sur le manque de prévention

En Italie, une loi existe pour punir les responsables des mariages forcés. Mais d’après plusieurs associations, ce phénomène serait en augmentation, en particulier dans le nord du pays où les communautés pakistanaises, bangladaises et indiennes sont nombreuses. Et cela alimente le débat sur le manque de prévention.

En Italie, les ONG, qui luttent contre les mariages forcés, tentent de répondre au nombre d’unions forcées concernant les jeunes filles d’origine étrangère résidant en Italie. D’après les estimations de la branche italienne d’Action Aid, chaque année environ 2 000 adolescentes ou jeunes femmes risquent d’être victimes de mariages arrangés. Ce chiffre est à prendre avec des pincettes, compte tenu du caractère très clandestin de ce phénomène.

Pourtant, il existe une loi qui introduit le délit de contrainte ou d’incitation au mariage forcé. Il s’agit d’une loi de 2019 sur la protection des victimes de violence domestique et de genre, dénommée « code rouge ».

Elle prévoit l’emprisonnement, jusqu’à sept ans, de toute personne jugée responsable d’un tel délit, qu’il s’agisse d’étrangers habitant en Italie ou de citoyens italiens résidant à l’étranger.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Guerre en Ukraine : Suite à la destruction du pont de Crimée, Vladimir Poutine convoque d’urgence un conseil de sécurité ce lundi

LA REDACTION

Guerre en Ukraine : la France doit arrêter de livrer des canons Caesar à l’Ukraine, juge Le Pen

LA REDACTION

“COMMENT ÉVITER UNE GUERRE NUCLÉAIRE CONTRE L’UKRAINE”

LA REDACTION

COMMENTER