Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

La première dame des Etats-Unis en balade en Afrique

Image 1 Image 2

La première dame des Etats-Unis en balade en Afrique

La tournée de Mme Biden, qui fait partie d’une longue série de voyages de hauts responsables américains en Afrique cette année, sera axée sur l’autonomisation des femmes et des jeunes ainsi que sur les efforts visant à faire face à l’insécurité alimentaire. Pour des observateurs, c’est une ballade de façade. 

La Première dame des Etats-Unis, Jill Biden, a entamé, mardi 21 février, une tournée en Afrique qui la mènera en Namibie et au Kenya en vue de « renforcer les partenariats » avec le continent, dans un contexte de lutte d’influence en Afrique avec la Chine.

Du 22 au 26 février prochain, les rencontres et entretiens prévus de Mme Biden vont se focaliser sur « l’autonomisation des femmes et des jeunes ainsi que sur les efforts visant à faire face à l’insécurité alimentaire », a précisé la Maison Blanche dans un communiqué, indiquant que Mme Biden évoquera également « le renforcement des Partenariats » entre les Etats-Unis et l’Afrique.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Tout ce voyage sera passionnant, et nous avons beaucoup à accomplir », a déclaré la Première dame peu avant son départ.

La tournée africaine de Mme Biden intervient environ un mois après celles effectuées par la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, du 18 au 28 janvier dernier dans trois pays du continent (Sénégal, Zambie et Afrique du Sud) et l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, qui s’est rendue au Ghana, au Mozambique et au Kenya du 25 au 29 janvier. Elle est ainsi la troisième d’une série de tournées de hauts responsables de l’administration Biden en Afrique cette année. Le président américain, Joe Biden, avait déjà annoncé lors de la séance de clôture du Sommet USA-Afrique, qui s’est tenu du 13 au 15 décembre 2022 à Washington, qu’il prévoyait de se rendre sur le continent en 2023, tout comme la vice-présidente Kamala Harris, le secrétaire à la Défense Lloyd Austin, la secrétaire au Commerce Gina Raimondo et le secrétaire adjoint au Trésor Wally Adeyemo.

A travers ces tournées, les Etats-Unis cherchent visiblement à rattraper leur retard en Afrique par rapport à l’empire du Milieu, qui est devenu le premier partenaire commercial et le plus grand créancier bilatéral du continent.

Lors du Sommet USA-Afrique, l’administration Biden s’est engagée à injecter 55 milliards de dollars en Afrique au cours des trois prochaines années, rompant ainsi définitivement avec le désintérêt pour le continent qui avait caractérisé les années Trump.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

USA: le convoi de Joe Biden percuté par une voiture

LA REDACTION

Plus de 600 soldats ukrainiens tués ; voici le complet de la Défense russe en 24 heures

LA REDACTION

Suède : mobilisation contre une proposition de loi obligeant les fonctionnaires à dénoncer les sans-papiers

LA REDACTION

COMMENTER