Russafrik
ECONOMIE

Lancement du réseau internet le plus rapide du monde, la Chine vient de battre à plate couture les États-Unis

Image 1 Image 2

Lancement du réseau internet le plus rapide du monde, la Chine vient de battre à plate couture les États-Unis

 La Chine ne veut pas du tout se faire marcher dessus par les Etats- Unis. Le pays Xi Jinping cherche toujours les moyens pour rivaliser avec les Etats- Unis pour la première puissance mondiale.

 Pour cela, la Chine a lancé l’internet le plus rapide au monde, 1,2 terabit par seconde ou à force de vouloir stopper Huawei, c’est Huawei qui laisse les États-Unis et nous tous à pied avec nos 100 gigabits actuels.

la Chine vient de battre à plate couture les États-Unis l’inventeur du réseau ‘ internet mondial qui vient de prendre un coup de vieux à cause de Huawei et l’ Université Xinghua de Pékin.

Il y a 4 jours, le 16 novembre 2023, sur une distance de 3.000 km, entre Pékin et Guangzhou avec escale à Wuhan, Huawei et l’université Xinghua de Pékin ont réussi l’exploit de faire circule dans une fibre optique en une seule seconde 1,2 terabit d’information.

Transmettre à quelqu’un 150 film en 4k en une seule seconde.

Ça faisait 10 ans, depuis 2013 que le gouvernement chinois avait lancé ce défi, celui de dépoussiérer l’internet américain qui était resté trop lent malgré l’évolution de beaucoup d’équipements chinois pour les accompagner.

Et si Donald Trump choisit de punir exclusivement deux entreprises chinoises de télécommunications, Huawei premier équipement ieri mondial de Telecom et ZTE, entreprise publique de Shanghai, numéro deux mondial, ce n’était pas par pur hasard.

10 ans après, le 16 novembre 2023, c’est fait. La Chine va désormais décider de ce que seront les enseignements à distance dans les universités, la télémedecine à la vitesse de 1,2 terabit par seconde.

Et là on est déjà dans le 6G car il ne suffit pas de faire e voyager les données a 1,2 terabit par seconde, mais aussi, il faut fabriquer les équipements qui vont avec et pour l’instant, il n” y a que Huawei et ZTE qui depuis 10 ans, se préparent à cela.

Pour y arriver, la Chine est passé obligatoirement par le découplage de son internet de celui américain mondial.En d’autres mots, l’ internet chinois est en lui-même un intranet, c’est-à-dire un réseau internet fermé et autonome qui peut pour cela aller désormais 10 fois plus vite que l’internet classique américain mondial qui est aujourd’hui à 100 gigabits.

Et c’est bien à cette réalité que nous allons bientôt être confronté si les américains ne veulent pas se rendre dans la bataille inutile et déjà perdue contre Huawei.

Image 1 Image 2

EN RELATION

UK growth figures raise chance of rate rise

admin4231

La monnaie unique d’Afrique de l’Est prend du plomb dans l’aile ; les raisons

Un magnifique voyage commence entre la Russie et le Cameroun

L’équipe de rédaction

COMMENTER