Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Le Hamas et d’autres groupes armés pillent 120 millions de dollars dans les banques de Gaza

Image 1 Image 2

Le Hamas et d’autres groupes armés pillent 120 millions de dollars dans les banques de Gaza

Le Hamas et plusieurs autres groupes armés ont pillé au moins 120 millions de dollars dans les banques du nord de Gaza au cours des deux derniers mois.

C’est selon les estimations des Nations Unies, alors que la région ravagée par la guerre souffre d’une grave crise de liquidités.

Selon des estimations publiées à la mi-mai par le Financial Times, les vols représentaient au moins un tiers de l’argent liquide stocké dans les coffres bloqués.

Pendant ce temps, au moins 240 millions de dollars supplémentaires sont scellés dans des coffres-forts bancaires dans le nord de Gaza, certains étant ensevelis dans du béton pour tenter d’empêcher le pillage suite à l’effondrement de l’ordre civil dans l’enclave assiégée.

Ces vols ont alimenté les inquiétudes des responsables israéliens selon lesquels une partie des fonds pourrait alimenter davantage l’insurrection du Hamas alors que le groupe militant prend le contrôle des rares billets de banque dans l’économie de guerre fermée de l’enclave assiégée.

Le conflit et les restrictions israéliennes sur la circulation des espèces et des véhicules blindés ont limité la disponibilité de l’argent physique. Les habitants doivent payer une taxe une semaine à l’avance pour même rejoindre la file d’attente à un distributeur automatique de billets dans le centre de Gaza, l’un des rares distributeurs fonctionnels laissés aux plus de deux millions d’habitants de la bande.

Les braquages ​​de banque les plus dramatiques ont eu lieu les 17 et 18 avril, peu après que la Banque de Palestine – la plus grande institution financière des territoires palestiniens occupés – ait choisi de couler du béton autour de la voûte de sa succursale située dans le quartier autrefois huppé de Rimal.

La mesure d’urgence n’a fait aucune différence. Une explosion a retenti à l’agence le 17 avril ; un témoin a déclaré au FT que des billets de banque flottaient dans les airs. Les voleurs ont pris la fuite avec une somme estimée à 31 millions de dollars dans diverses devises, selon un document interne envoyé aux actionnaires de la banque et consulté par le FT.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Défense russe : « Kiev a perdu environ 7.500 soldats depuis le début de sa contre-offensive »

LA REDACTION

De nombreux pays africains ont condamné l’attentat du Crocus City Hall

LA REDACTION

Officiel : L’OMS lève l’alerte maximale sur la pandémie de Covid-19

LA REDACTION

COMMENTER