Russafrik
POLITIQUE

Le Maroc abandonne une technologie française au profit d’une israélienne pour son satellite-espion ; coup dur pour Macron

Image 1 Image 2

Le Maroc abandonne une technologie française au profit d’une israélienne pour son satellite-espion ; coup dur pour Macron

Le prochain satellite d’observation marocain sera finalement construit par Israel Aerospace Industries. L’appareil devra remplacer le Mohammed-VI A, fabriqué en 2017 par le duo français Airbus et Thales.

Les deux groupes français ont participé à l’appel d’offres, mais n’ont pas été retenus. Les autorités marocaines auraient même refusé de recevoir la Direction générale de l’armement de France qui souhaitait faire du lobbying.

Il s’agit sans doute du modèle israélien Ofek-13, doté de capacités très avancées, selon le journal français La Tribune. Rabat aurait définitivement tranché sur cette question à la fin de l’été dernier.

Airbus Defence & Space et Thales Alenia Space avaient auparavant vendu au Maroc deux satellites espions de type Pléiades en 2013 pour un montant de plus de 500 millions d’euros.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

 

Image 1 Image 2

EN RELATION

Medvedev avertit Israël que des livraisons d’armes à Kiev «détruiraient» sa relation avec la Russie

LA REDACTION

Gaza : Israël accusé de « génocide » par ce pays africain devant la Cour internationale de Justice 

LA REDACTION

Prochain sommet des BRICS: Emmanuel Macron demande à être invité , hypocrisie ou démarche sincère ?

COMMENTER