Le Zimbabwe enregistre une récolte de blé record de l’histoire 

Le Zimbabwe enregistre une récolte de blé record de l’histoire 


Le Zimbabwe a fait sa plus grande récolte du blé de l’histoire avec un total de 375.000 tonnes. Alors que la plupart des pays africains sont confrontés à une pénurie de céréales, cette récolte record permettra au Zimbabwe d’assurer sa sécurité alimentaire en 2023.

Le Zimbabwe a enregistré la récolte de blé la plus importante en 56 ans, depuis l’introduction du blé dans le pays. L’État a réussi à engranger 375.000 tonnes de céréales cette année, a annoncé ce mardi 20 décembre le ministère zimbabwéen de l’Agriculture.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Nous avons réussi à atteindre notre objectif. Cela a été fait grâce à un travail acharné, à un engagement et à une collaboration pour produire du blé suffisant pour le pays. L’effort est grandement apprécié et nous sommes convaincus que nous pouvons également faire plus que cela la saison prochaine“, a déclaré Obert Jiri, directeur des services consultatifs agricoles et ruraux, relayé par le média Farmers Review Africa.

Selon lui, le volume de blé récolté dépasse les besoins intérieurs du Zimbabwe de 15.000 tonnes. Une situation exceptionnelle, car la plupart des pays africains, qui ont importé 44% de leur blé de Russie et d’Ukraine entre 2018 et 2020, selon l’Onu, sont confrontés aux pénuries mondiales et à la hausse des prix des céréales depuis février.

Le blé zimbabwéen comme un gage de sécurité alimentaire

En 2021, le Zimbabwe a récolté 330.000 tonnes de blé, ce qui n’a pas été suffisant. Le pays a été contraint de combler la pénurie par des importations.
« Auparavant nous avons été obligés d’importer du blé pour une valeur de 300 millions de dollars américains, nous ne le faisons plus. Nous avons également réussi à sécuriser les matières premières pour toute l’année », a déclaré Tafadzwa Musarara, chef de l’organisation commerciale qui représente les intérêts des entreprises locales Grain Millers Association of Zimbabwe (GMAZ). Il a ajouté que le conflit en Ukraine a causé des problèmes sérieux dans le pays.

Le Zimbabwe se voit déjà en exportateur de blé. En octobre, le ministre de l’Agriculture, Anxious Masuka, a déclaré que le pays envisage de constituer “une petite réserve stratégique” vu l’excédent céréalier attendu.
De plus, le pays s’attend à récolter 420.000 tonnes la saison prochaine.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.