Russafrik
POLITIQUE

Les sanctions de l’UE contre la Russie constituent « un pas vers la guerre », juge le premier ministre hongrois, Victor Orban

Image 1 Image 2

Les sanctions de l’UE contre la Russie constituent « un pas vers la guerre », juge le premier ministre hongrois, Victor Orban

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a qualifié ce vendredi les sanctions de l’UE contre la Russie de « pas vers la guerre », intensifiant ses critiques contre une stratégie bruxelloise jugée « dangereuse ».

« Quiconque intervient économiquement dans un conflit militaire prend position », a déclaré le dirigeant nationaliste lors de sa traditionnelle interview à une radio proche du pouvoir. « Petit à petit, nous glissons vers la guerre », a-t-il insisté, s’inquiétant de l’accumulation des mesures prises pour sanctionner l’offensive russe en Ukraine.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

M. Orban dénonce régulièrement les sanctions européennes, même s’il les a votées aux côtés de ses partenaires, les blâmant pour les déboires économiques de ce pays d’Europe centrale. L’économie s’est contractée au troisième trimestre (en comparaison du deuxième) et l’inflation dépasse 20 %, atteignant même 45 % dans l’alimentation.

Le premier ministre s’est dit prêt à « combattre » un éventuel nouveau paquet de sanctions et à faire en sorte que la Hongrie, très dépendante des hydrocarbures russes, en soit « exemptée », comme c’est le cas pour l’embargo sur le pétrole.

« Maintenant, nous fournissons des armes destructrices, nous entraînons des soldats ukrainiens sur notre propre territoire, nous imposons des sanctions sur l’énergie. (…) Nous devenons partie intégrante [du conflit]. On ne nous tire pas encore dessus, mais nous sommes sur le point de devenir un belligérant. L’Europe se livre à un jeu très dangereux », a-t-il déclaré.
Résumé des principales sanctions prises par l’UE contre la Russie depuis février 2022 : Embargo sur l’essentiel du pétrole russe. Embargo sur le charbon russe. Exclusion de plusieurs banques russes du système bancaire Swift.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

ONU : La France mise à nu pour ses discriminations raciales et violences policières

LA REDACTION

Pour ceux qui seraient intéressés à aller en Ukraine, voici ce qu’il faut savoir: Leader mondial de la transplantation noire : en Ukraine, les organes sont échangés à la fois en ligne et hors ligne

L’équipe de rédaction

Un attentat islamiste déjoué dans le Caucase russe, des partisans de Daech arrêtés

LA REDACTION

COMMENTER