Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Livraison d’armes à l’Ukraine : l’armée allemande embarrassée par de présumées écoutes illégales

Image 1 Image 2

Livraison d’armes à l’Ukraine : l’armée allemande embarrassée par de présumées écoutes illégales

La Bundeswehr a annoncé, samedi 2 mars, enquêter sur des soupçons d’écoutes illégales d’échanges entre plusieurs de ses officiers, concernant des livraisons d’armes à l’Ukraine, diffusés sur des réseaux sociaux en Russie et au contenu potentiellement très embarrassant pour Berlin.

Pour le chancelier Olaf Scholz, « Il s’agit d’une affaire très grave et c’est la raison pour laquelle elle fait désormais l’objet d’une enquête très minutieuse, très approfondie et très rapide ».

« Nous examinons si des communications liées à l’armée de l’air ont fait l’objet d’écoutes, le contre-espionnage militaire (BAMAD) a engagé toutes les mesures nécessaires », a indiqué une porte-parole du ministère allemand de la Défense. Elle réagissait à une controverse grandissante qui a émergé après la diffusion, vendredi en Russie sur des réseaux sociaux, de ce qui ressemble à l’enregistrement d’une conversation entre des officiers allemands de haut rang.

Vendredi, la rédactrice en chef de la chaîne d’État russe RT, Margarita Simonyan, a publié un fichier de plus d’une demi-heure. L’enregistrement est présenté comme étant une vidéoconférence, non-datée, de l’armée de l’air allemande. Les officiers, dont au moins un général, y évoquent différents scénarios autour de l’utilisation possible par l’Ukraine des missiles de fabrication allemande Taurus.

Les Taurus sont les missiles de longue portée, de fabrication allemande, que Kiev réclame depuis des mois à Berlin, et qu’Olaf Scholz refuse jusqu’ici de livrer à son allié de peur de voir l’Allemagne entraînée dans le conflit.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Opération militaire russe : Voici ce que Kiev a perdu en 24 heures

LA REDACTION

Bonne nouvelle : Ces deux villes ukrainiennes pourraient passer très bientôt sous le contrôle russe ; les détails

LA REDACTION

14 drones ukrainiens et neuf projectiles de lance-roquettes interceptés : Voici le nouveau bilan de la défense russe

LA REDACTION

COMMENTER