Russafrik
POLITIQUE

L’UE et l’Otan servent à l’asservissement de l’Europe aux USA, selon François Asselineau

Image 1 Image 2

L’UE et l’Otan servent à l’asservissement de l’Europe aux USA, selon François Asselineau

Les pays de l’Otan se sont accordés sur un renouvellement du soutien à l’Ukraine. Pourquoi l’Alliance préfère-t-elle poursuivre sur cette voie plutôt que de trouver une issue diplomatique au conflit? François Asselineau, homme politique français, donne son analyse dans Zone de Contact.

Il y a beaucoup de cynisme derrière les agissements de l’Otan et son avancement vers les frontières russes, estime François Asselineau, président du parti français UPR.
« Beaucoup de gens y trouvent un intérêt. Pour les États-Unis d’Amérique, ça permet de couper de plus en plus l’Union européenne, en particulier l’Allemagne et la France, de la Russie pour affaiblir les économies de l’Union européenne », déplore l’homme politique.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

Et d’expliquer que “l’Ukraine est un pays factice et fragile. Les USA ont essayé de jouer sur cette fragilité, pour mener la révolution du Maïdan, imposer à Kiev un régime qui soit favorable aux intérêts américains”.
François Asselineau s’est penché également sur les accusations de Dimitri Medvedev, ex-Président russe, à l’encontre de l’Alliance atlantique. D’après l’homme politique russe, l’Otan est une “entité criminelle” qui doit être dissoute.
« Lorsque Medvedev dit ceci, il ne fait que redire ce qu’avait dit le Président français Charles de Gaulle en 1966, lorsqu’il avait fait sortir la France du commandement militaire intégré de l’Otan. Il avait dit en confidence à Alain Peyrefitte, son ministre (…), que lorsque le communisme s’effondrera en URSS, l’Otan disparaîtra.”
Toutefois, M.Asselineau souligne que de Gaulle n’avait pas pu venir ce qu’il s’est passé ensuite: un asservissement de plus en plus total des pays européens vis-à-vis de Washington. Résultat, l’Alliance, qui aurait dû se dissoudre après la chute de l’URSS, a subsisté et Washington en a profité pour avancer encore plus ses pions vers l’est, comme le rappelle François Asselineau:
« Au lieu de faire preuve d’une certaine clémence et d’une certaine ouverture vis-à-vis de l’Union soviétique et des pays socialistes qui étaient en plein effondrement au début des années 1990, les États-Unis en ont profité pour pousser leur avantage encore plus ».
Et de conclure: “l’UE et l’Otan sont les deux faces d’une même médaille qui est celle de l’asservissement du continent européen à la puissance des États-Unis”.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Malgré les sanctions, la Russie a exporté plus de 10 tonnes de céréales vers ses pays amis

LA REDACTION

L’Allemagne se prépare à une guerre avec la Russie, Moscou sort de son mutisme

LA REDACTION

Chronique : Renaissance de l’Autonomie Africaine, Un Avenir en Marche

COMMENTER