Russafrik
AFRIQUE INFOS

Mali : Voici ce que l’on reproche à la Minusma, après 10 ans de présence dans le pays

Image 1 Image 2

Mali : Voici ce que l’on reproche à la Minusma, après 10 ans de présence dans le pays

Les derniers effectifs de la Minusma sont en train de quitter le territoire du Mali, mettant fin à 10 ans de déploiement sur le sol malien. Au cours de cette décennie, la mission a fait l’objet de nombreuses critiques lui reprochant surtout son inefficacité, sa lenteur à agir et sa difficulté à protéger les civils.

Réponse lente

Avant tout, c’est l’incapacité de la Minusma à intervenir vite pour protéger les civils des violences qui est pointée du doigt. Les bases de la mission se trouvaient dans des villes, alors que les groupes armés prenaient pour cible les populations rurales, laissées sans protection. Même en cas d’alerte, le déploiement demandait du temps.

Inefficacité face à la menace terroriste
Malgré l’objectif initial de stabiliser les principales villes et rétablir l’autorité de l’État, la Minusma n’a jamais contribué à éradiquer le terrorisme sur le territoire malien.

En effet, elles n’a pas appuyé les forces armées du pays dans la lutte contre les groupes terroristes au niveau voulu.
Par ailleurs, deux semaines après le repli des effectifs de la Minusma de Kidal, les forces maliennes ont réussi à briser la ligne défensive des terroristes et à s’emparer de la ville, bastion de la rébellion Touarègue depuis une dizaine d’années.

Victimes civiles

Malgré la présence des soldats de maintien de la paix, des centaines de civils ont perdu la vie dans des attaques terroristes. Selon le site Statista, près de 2.000 personnes ont péri des mains des djihadistes au cours des cinq dernières années.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Le Ghana tente de se débarrasser de la domination du dollar avec sa stratégie or-pétrole

LA REDACTION

« La France se sent rejetée en Afrique et veut faire porter le chapeau à l’”impérialisme chinois, russe voire turc, selon un expert

LA REDACTION

Niger : Ali Lamine Zeine nommé Premier ministre

LA REDACTION

COMMENTER