Russafrik
AFRIQUE INFOS

Mali : Voici l’identité des victimes du drame de Nara 

Image 1 Image 2

Mali : Voici l’identité des victimes du drame de Nara

 La présidence malienne a confirmé la mort du chef de cabinet du Président de la transition, Oumar Traoré, dans l’attaque de ce 20 avril contre une délégation officielle à Nara. Elle précise également les noms des trois autres victimes.

Oumar Traoré, chef de cabinet du Président de la transition malien, figure parmi les victimes de l’attaque de Nara contre une délégation officielle dans une localité près de Nara, a annoncé la présidence malienne dans une note d’information, à la disposition de Sputnik.

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

“Nous avons la profonde douleur de vous annoncer que la délégation des œuvres sociales du Président de la Transition, Chef de l’État, a été victime d’une embuscade dans une localité prés de Nara. Malheureusement, elle a coûté la vie à l’adjudant Oumar Traoré, chef du cabinet du Président de la transition”, indiqué Cheick Mamadou Cérig Tounkara, chef de la direction administrative et financière du secrétariat général de la présidence.

Les trois autres victimes de l’attaque sont Mohamed Sangare, agent de sécurité, Alassane Diallo, chauffeur au bureau de gestion du parc automobile, et Moussa Touré, entrepreneur et opérateur du forage.
Les obsèques ont lieu ce jeudi 20 avril à la place d’armes de Kati, selon la présidence.
Par ailleurs, un autre chauffeur, Kissima Keïta, est porté disparu, ajoute le communiqué.
Le ministère malien de la Défense avait précédemment annoncé que quatre responsables d’une entreprise de forage avaient péri lors d’une attaque d’un groupe armé près de Nara.

Toutefois, Bamako avait initialement démenti une information selon laquelle il s’agissait d’une délégation présidentielle. Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile avait indiqué dans un communiqué, dont Sputnik avait également pu obtenir une copie, qu’il n’avait pas publié de déclaration sur l’attaque contre une délégation officielle à Nara.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Burkina Faso : Des terroristes vêtus de l’uniforme des Forces armées burkinabè attaquent le camp du groupe armé d’autodéfense

LA REDACTION

Burkina : TV5 Monde ainsi que six autres médias, suspendus ; la raison

Afrique du Sud : En seulement 100 jours au pouvoir, le maire de Johannesburg, Thapelo Amad démissionne ; la raison

LA REDACTION

COMMENTER