Russafrik
DERNIÈRES NOUVELLES

Mandat d’arrêt contre Poutine : Dmitri Medvedev menace de tirer un missile hypersonique sur la CPI

Image 1 Image 2

Mandat d’arrêt contre Poutine : Dmitri Medvedev menace de tirer un missile hypersonique sur la CPI

L’ancien président russe Dmitri Medvedev a averti les juges de la CPI de « regarder attentivement le ciel » après qu’ils aient émis un mandat d’arrêt contre l’actuel président russe Vladimir Poutine.

Nouvelle provocation de la part de Dmitri Medvedev. Le vice-président du Conseil de sécurité du Kremlin a menacé ce lundi de bombarder la Cour pénale internationale (CPI) dans un message explicite publié sur Telegram. « Ils ont décidé de poursuivre un président d’une puissance nucléaire qui ne participe pas à la CPI au même titre que les États-Unis et d’autres pays », écrit-il. « Les conséquences pour le droit international seront monstrueuses. »

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe Télégram

Ici https://t.me/RussAfrikinfos

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour Android

Ici http://bit.ly/russafrik

Et cliquez ici pour télécharger notre application pour iOS

https://apps.apple.com/app/russafrik-infos/id1635239033

« Il est tout à fait possible d’imaginer la frappe d’un missile hypersonique Onyx tiré par un navire russe depuis la mer du Nord sur le siège du Tribunal de La Haye », a écrit l’ex-président russe (2008-2012) sur la messagerie, invitant les juges de la CPI à « regarder attentivement le ciel ».

Cette menace intervient trois jours après l’émission par la CPI d’un mandat d’arrêt à l’encontre de Vladimir Poutine pour des crimes de guerre commis en Ukraine depuis le lancement de l’invasion russe.

Selon le tribunal pénal, le président russe est responsable de la déportation illégale d’enfants. En effet, le procureur en chef de la CPI estime que la Russie a retiré des centaines d’enfants ukrainiens d’orphelinats et de foyers pour enfants. Beaucoup d’entre eux auraient été amenés en Russie et y auraient été adoptés. L’ex-président russe avait déjà comparé le mandat d’arrêt contre Poutine à du papier toilette sur Twitter.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

• Vous abonner à notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• Vous abonner à notre newsletter hebdomadaire par courriel

• Activer les notifications sur notre

https://t.me/RussAfrikinfos

• N’oubliez surtout pas de partager au maximum nos articles et de vous abonner aussi sur notre page facebook car l’information, c’est le pouvoir.

Image 1 Image 2

EN RELATION

Séisme en Turquie et en Syrie: Le bilan s’alourdit, plus de 50.000 morts

LA REDACTION

France : La popularité d’Emmanuel Macron est en chute libre, selon un sondage

LA REDACTION

Alexander Sladkov : “L’échange de prisonniers s’est transformé en une plateforme commerciale complètement fermée à la société”

LA REDACTION

COMMENTER